0 6 minutes 3 mois

hallux valgus exercises

Si vous êtes à la recherche des meilleurs exercices pour l’hallux valgus, vous êtes au bon endroit. Cet article aborde les trois aspects les plus importants à prendre en compte lors de l’exécution de ces exercices : l’activation musculaire, le soulagement de la douleur et la stabilisation. Lisez la suite pour découvrir comment ces exercices peuvent vous aider à surmonter votre douleur d’hallux valgus et à stabiliser votre pied. Vous pouvez même les essayer vous-même pour voir s’ils sont efficaces.

Exercices pour traiter l’hallux valgus

L’utilisation d’exercices simples, comme les étirements et l’écartement des orteils, pour renforcer les muscles de l’avant-pied peut aider à atténuer la gêne et à ralentir la progression de l’hallux valgus. Ces exercices sont particulièrement utiles pour le gros orteil, car ils nécessitent une bonne coordination. Un autre exercice efficace pour le gros orteil est l’extension du premier orteil, qui consiste à soulever le gros orteil et à étendre le reste du pied.

Vous pouvez effectuer ces étirements en vous tenant debout, tout en pliant vos orteils et en fléchissant votre pied. Essayez de les maintenir pendant une à deux minutes pour chaque jambe. Pour tirer le meilleur parti de cet exercice, vous aurez besoin d’un mini rouleau en mousse. Placez-le devant le pied affecté, en vous servant de vos orteils pour le saisir. Ensuite, exercez une pression sur le mini rouleau en mousse avec vos orteils.

Activation musculaire

Heureusement, il existe de nombreux types d’exercices d'”hallux valgus” que vous pouvez pratiquer pour retarder la progression de la maladie. Il existe également des exercices spécifiques qui s’attaquent aux symptômes de l’hallux valgus, comme le soulèvement du gros orteil. Bien que ces exercices soient conçus pour vous aider à vous débarrasser de la douleur associée à l’hallux valgus, ils ne sont pas toujours efficaces.

Grâce à l’électromyographie de surface, les chercheurs ont pu mesurer les effets de l’exercice sur un certain nombre de variables, notamment l’activité musculaire et l’amplitude des mouvements. Cependant, ces méthodes ne sont pas largement utilisées pour tester les exercices, et la plupart des études portent sur les effets des exercices sur des sujets sains. Des chercheurs coréens, par exemple, ont étudié l’effet d’exercices d’activation musculaire chez des sujets sains. Bien que ces exercices se soient avérés efficaces pour améliorer l’amplitude de mouvement de l’articulation de l’hallux, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer s’ils sont efficaces pour traiter l’hallux valgus.

Soulagement de la douleur

Il existe peu d’études publiées évaluant l’efficacité des exercices de l’hallux valgus pour le soulagement de la douleur. Si certaines de ces études n’incluaient pas d’exercices spécifiquement conçus pour l’hallux valgus, d’autres le faisaient. Les exercices pour l’hallux valgus peuvent contribuer à réduire la douleur, à améliorer l’amplitude des mouvements de la cheville et à renforcer les muscles de la plante du pied. Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer l’efficacité exacte des exercices pour l’hallux valgus.

Tout d’abord, l’hallux valgus est une déformation du pied. Elle se produit lorsque les os de l’avant-pied sont mal alignés, ce qui entraîne une rotation de l’orteil vers l’intérieur. Les os de l’orteil sont en fait constitués de trois os et de deux articulations. Le plus long de ces os est le métatarse. En raison de cette déformation, le gros orteil est déplacé vers l’intérieur et provoque des douleurs.

Pour en savoir plus sur l’hallux valgus :

Stabilisation

Si la chirurgie est la seule solution pour les cas graves d’hallux valgus, la pratique régulière de la gymnastique peut atténuer la douleur et la gêne. Ces exercices ciblent les muscles et les articulations des cuisses ainsi que la rotule et la plante du pied. Ces exercices améliorent également la stabilité anatomique du système musculo-squelettique, éliminant ainsi la nécessité d’un traitement de suivi. Cela permet au patient et au médecin d’économiser du temps et de l’argent.

Pour de meilleurs résultats, ces exercices doivent être effectués deux fois par jour, matin et soir, pendant au moins 14 jours. En renforçant les muscles du pied, ces exercices peuvent corriger les malpositions du pied et améliorer les problèmes de santé associés. Vous pouvez également poser des questions à Ola Nordmann de manière anonyme. Les réponses de cet expert seront publiées ici. Les images de cette page ont été obtenues à partir de Wikimedia Commons 2.0, Creative Commons, Freestockphotos, et de contributions de lecteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *