QU’EST-CE QUE LA MÉDECINE ESTHÉTIQUE ?

medecine esthétique

Pourquoi la médecine esthétique ?

À une époque où nous sommes tous de plus en plus confrontés à nos propres images et à celles des autres, nous voulons tous nous sentir bien dans notre peau et heureux lorsque nous nous regardons dans le miroir. Pour corriger nos défauts ou lutter contre les signes du vieillissement, les progrès de la médecine esthétique nous donnent aujourd’hui accès à des techniques nouvelles et efficaces qui n’impliquent pas nécessairement une hospitalisation et qui nous permettent de retrouver rapidement notre vie sociale.

Médecine esthétique ou chirurgie esthétique ?

Ces deux termes sont très largement utilisés dans le langage courant, mais nous pensons qu’il serait utile de revoir les différences entre les deux. La médecine esthétique englobe tous les actes et procédures esthétiques qui sont habituellement effectués dans un cabinet médical ou une clinique ambulatoire (c’est-à-dire avec seulement quelques heures d’hospitalisation). A l’inverse, la chirurgie esthétique est une intervention plus lourde, réalisée par un chirurgien sous anesthésie et avec une hospitalisation.

Pour tous les âges

Les tendances actuelles vont d’une part vers une approche progressive donnant des résultats plus naturels et d’autre part vers des interventions esthétiques qui peuvent intervenir très tôt pour corriger des défauts sur le visage ou le corps. Dès l’adolescence, les cicatrices d’acné peuvent être effacées. Dès l’âge de 20 ans, le nez peut être refait et l’épilation au laser est possible, tout comme les traitements de la cellulite. À 30 ans, certaines femmes commencent à perdre du volume dans la forme ovale de leur visage ou à avoir des rides plus prononcées. A partir de 40 ans, l’équilibre de la barrière cutanée s’affaiblit. Les cellules peuvent être stimulées pour générer plus de collagène, mais aussi pour réduire les rides du front et les pattes d’oie, combler les rides et les creux du visage, et améliorer la texture de la peau. Ensuite, vers l’âge de 50 à 55 ans, la diminution des sécrétions hormonales intensifie le relâchement de la peau. La médecine esthétique est efficace pour effacer les taches brunes, réduire les rides et repulper le visage.

Qu’est-ce que la PRP ?

Le PRP est un produit naturel créé à partir de votre propre corps. Une petite quantité de sang est prélevée et filée dans une centrifugeuse pour se séparer en différents composants. Les plaquettes et le plasma sont séparés des globules rouges et blancs. Le plasma contient un nombre de plaquettes supérieur à la normale et est appelé PRP (plasma riche en plaquettes)

À quoi servent les PRP ?

Le PRP régénère les tissus et favorise la production de collagène. Il lisse et resserre naturellement la peau, atténue les rides, crée une texture et un tonus de la peau plus doux. Il peut repulper les creux des joues et adoucir sous les yeux. Il peut être utilisé avec des produits de remplissage à base d’acide hyaluronique.

Botox

Le Botox lui-même est un relaxant musculaire fabriqué à partir de bactéries. Il est sur le marché depuis plus de deux décennies et a été utilisé pour traiter les troubles neurologiques qui provoquent une faiblesse musculaire. Il est également utilisé pour le traitement des migraines et d’autres affections médicales.

Avantages du traitement à l’acide hyaluronique

Le caractère naturel du produit de remplissage est supérieur, ainsi que la durabilité des résultats dans le temps.
La médecine esthétique présente des avantages supplémentaires, car l’acide hyaluronique améliore l’hydratation et l’élasticité de la peau.
La peau retrouve sa capacité à retenir l’eau et les cellules du tissu conjonctif sont réactivées, ce qui produit plus de collagène.
Il augmente l’activité des cellules, comme lorsque la peau est jeune et que leur capacité à piéger les radicaux libres s’accroît.
Le combleur facial temporaire obtient des résultats qui s’améliorent au fil des mois, de sorte que leur évolution peut être modifiée en fonction des préférences et des besoins de chaque patient. De même, ces remplissages permettent aux médecins d’ajuster le volume et l’augmentation souhaitée en fonction des besoins du patient.

En tout cas, il est important de prendre le temps de bien réfléchir à ce que l’on veut “corriger” avant de prendre une décision. Ces changements visent l’amélioration de votre peau, et non une transformation complète. Aujourd’hui, les médecins et les chirurgiens sont pleinement conscients des enjeux psychologiques et peuvent répondre aux questions des patients qui recherchent des résultats tangibles et naturels. Réduire le temps pendant lequel les traces de l’intervention esthétique sont trop visibles pour sortir en public est un autre défi majeur relevé par la médecine esthétique.

Toutes les procédures médicales esthétiques ont des répercussions sur l’équilibre de la peau. Notre approche globale de la beauté peut compléter efficacement toute procédure médicale esthétique par des soins cosméceutiques. Lors de la phase pré-opératoire de certaines interventions, il est important de préparer la peau de manière à ce qu’elle puisse renforcer ses défenses naturelles.

Les soins post-opératoires à très court terme peuvent donner des résultats spectaculaires lorsqu’il s’agit de compenser les effets secondaires indésirables (comme la surchauffe, l’irritation, les ecchymoses, l’enflure, etc.) et d’accélérer la disparition des marques laissées par la procédure esthétique. À moyen terme, les soins améliorent l’acte médical et renforcent ses effets bénéfiques

Un marché en plein essor pour la médecine esthétique

En 2016, avec une croissance solide de 8,3 %, la valeur estimée du marché de la médecine esthétique s’élevait à plus de 8,5 milliards d’euros. Plus de 10 millions d’interventions esthétiques sont réalisées chaque année dans le monde.

Selon les spécialistes, le secteur pourrait poursuivre le même taux de croissance annuel de 8,3 % jusqu’en 2020, où sa valeur dépasserait les 11 milliards d’euros.

Une fois que vous avez décidé de vous adresser à un spécialiste, vous devez réfléchir à la bonne préparation. L’analyse de l’état de santé est très importante, pour cela vous devez vous familiariser avec l’offre du cabinet et réfléchir à la manière dont vous pouvez prendre une décision responsable sur la sélection de traitements spécifiques pour vous-même.

De cette manière, vous pourrez aussi gagner du temps et nous faire sentir à l’aise et en confiance pendant votre visite.

Pas à pas

Lors de la première visite, nous devons préciser ce qui sera le plus important pour nous, car il sera alors plus facile d’établir une coopération avec un spécialiste, il saura aussi mieux ce qu’il doit nous offrir. Une bonne préparation pour une conversation avec un médecin de médecine esthétique fait que le temps de la visite sera également mieux utilisé, nous découvrirons vraiment lors d’une telle visite tout ce qui est important pour nous. La clé du choix des méthodes utilisées sera également de s’adapter aux caractéristiques individuelles que, comme nous le savons tous, chaque patient possède.

Le but de la médecine esthétique sera le rajeunissement visuel, l’embellissement, le traitement des défauts esthétiques. Nous ne pouvons pas supposer que, de cette manière, nous nous efforcerons de créer une image par la force. Si quelqu’un analyse les attentes et l’effet qu’il souhaite obtenir, l’ensemble du processus se déroulera mieux par la suite. Il nous sera ainsi plus facile de communiquer avec le médecin et de décrire les problèmes dont nous voudrons nous débarrasser.

La consultation médicale

L’objectif de cette consultation initiale n’est pas seulement de consulter sur l’esthétique, mais aussi d’aborder les questions générales de santé. Il est nécessaire de vérifier l’hydratation, l’élasticité, la vascularisation, la taille des pores, l’existence d’éventuelles modifications gênantes. Si nous voulons profiter au maximum de ce temps, nous devons discuter avec des spécialistes de toutes les questions qui seront importantes pour nous.

Bien entendu, une question aussi importante sera aussi celle de l’entretien de santé, que le médecin esthétique doit mener, car il pourra ainsi exclure les effets secondaires indésirables d’une procédure donnée. C’est une étape particulièrement importante, car la sécurité des patients en dépendra, entre autres. C’est extrêmement important. Si le médecin de médecine esthétique pose des questions, il faudra y répondre de manière précise et exacte. Il est préférable d’écrire sur un morceau de papier, bien sûr, tous les médicaments que nous prenons, afin de ne pas oublier certains médicaments que nous devons prendre. Si vous l’oubliez, cela peut malheureusement avoir de graves conséquences et des effets secondaires.

Voir https://theoueb.com/site-15510-sgl-esthetique pour en savoir beaucoup plus

Le secret pour éliminer des rides

comment finit les rides

ÉTAPE 1 : RÉSISTER À L’EXFOLIANT À 2 % DE BHA
Le moyen le plus efficace de lutter à la fois contre les éruptions et les rides est d’utiliser un exfoliant doux sans rinçage contenant du BHA (également appelé acide salicylique). Le BHA exfolie la surface de la peau et pénètre dans les pores où des obstructions se produisent (comme les points noirs) sans aucune irritation. Il réduit les rougeurs causées par l’inflammation et aide à stimuler la production de collagène, ce qui donne une peau plus ferme qui semble plus jeune. Vous constaterez souvent les résultats après quelques jours seulement. Utilisez l’exfoliant au moins une fois par jour, après avoir utilisé votre nettoyant et votre tonique.

Si vous avez des éruptions tenaces, vous pouvez également appliquer un produit sans rinçage contenant du peroxyde de benzoyle sur les zones à problèmes après avoir utilisé l’exfoliant BHA. Cela permet de lutter contre les bactéries responsables de l’inflammation et des rougeurs. En raison de la réglementation européenne sur les cosmétiques, les produits Clear  qui contiennent du peroxyde de benzoyle ne sont pas disponibles dans l’Union européenne. Cependant, une alternative brillante est le traitement à l’acide azélaïque, un ingrédient incroyablement efficace contre les taches et qui peut même améliorer les décolorations de la peau (et il n’est disponible que dans l’UE et au Royaume-Uni).

ÉTAPE 2 : RÉSISTER AU SÉRUM ULTRA LÉGER
Notre sérum résiste a une belle texture légère, parfaite pour les zones du visage présentant des éruptions, car il n’obstrue pas les pores. Il contient des antioxydants et des ingrédients qui soignent la peau. Ceux-ci donnent à votre peau une apparence plus jeune et aident à réduire les rougeurs que les boutons laissent derrière eux. Pour de meilleurs résultats, appliquez le sérum deux fois par jour ; il est également excellent pour le contour des yeux.

ÉTAPE 3 (LE MATIN) : RÉSISTER À LA SUPER LÉGÈRETÉ SPF 30
Personne ne peut lutter contre les rides et autres signes de vieillissement sans l’utilisation quotidienne d’un écran solaire avec un FPS de 30 ou plus. Cela vous protège contre les dangereux rayons UV qui provoquent le vieillissement de la peau et des rides, mais aussi qui rendent les éruptions plus inflammables et entravent la cicatrisation.

ÉTAPE 4 (SOIR) : RÉSISTER À L’HYDRATANT ANTI-ÂGE POUR LA PEAU CLAIRE
Votre peau a besoin d’être hydratée et nourrie pour combattre les rides, mais une crème à texture lourde doit hydrater et nourrir votre peau sans qu’elle ne soit épaisse ou grasse. Pour une peau plus grasse, utilisez une lotion ou un gel léger composé d’antioxydants et d’ingrédients calmants et apaisants. Cela renforce la barrière naturelle de la peau, réduisant les rougeurs et contrant la perte d’hydratation.

Vous souffrez d’une peau sèche autour des yeux ? Pensez à utiliser la crème Anti-Ageing Eye. Cette crème riche offre une hydratation durable à la peau du contour de vos yeux. Si l’une de nos autres crèmes de jour et/ou de nuit fonctionne bien pour vous autour des yeux, c’est également un bon choix : vous n’avez pas nécessairement besoin d’utiliser un produit séparé étiqueté comme crème pour les yeux.

Pour en savoir plus : http://annuaire.costaud.net/33192-chirurgie-esthetique-paris-site-decouvrir.html

La différence entre chirurgie plastique et chirurgie esthétique

chirurgien plastique geneve Quelle est la différence entre la chirurgie esthétique et la chirurgie plastique ?

La chirurgie esthétique est une discipline unique de la médecine axée sur l’amélioration de l’apparence grâce à des techniques chirurgicales et médicales. La chirurgie esthétique peut être pratiquée sur toutes les zones de la tête, du cou et du corps. Parce que les zones traitées fonctionnent correctement mais manquent d’esthétisme, la chirurgie esthétique est facultative.

La chirurgie plastique est définie comme une spécialité chirurgicale dédiée à la reconstruction des défauts faciaux et corporels dus à des troubles de naissance, des traumatismes, des brûlures et des maladies. La chirurgie plastique est destinée à corriger les zones dysfonctionnelles du corps et est de nature reconstructive.

Pourquoi la chirurgie esthétique est-elle généralement assimilée à la chirurgie plastique si ce sont deux spécialités distinctes ?

La chose la plus importante à retenir est que les termes ” chirurgie plastique ” et ” chirurgie esthétique ” ne sont pas interchangeables. La confusion au sujet des termes a mené à des idées fausses du public au sujet des deux spécialités. La chirurgie esthétique est la “chirurgie de l’apparence”. Elle est facultative et met l’accent sur l’esthétique de la beauté.

 En quoi la diffère-t-elle entre un chirurgien plasticien et un chirurgien esthétique ?

Parce que les procédures et les résultats de chacun sont très différents, la formation des chirurgiens esthétiques et des chirurgiens plasticiens est également très différente.

Comme il n’y a pas de programme de formation spécifique sur la chirurgie esthétique, les médecins qui poursuivent des études en chirurgie esthétique ont des antécédents qui comprennent une faculté de médecine, un programme de formation  dans une spécialité chirurgicale, habituellement suivi de l’obtention d’une certification  dans cette spécialité.

Les chirurgiens plasticiens suivent un cheminement similaire à celui de nombreux chirurgiens esthétiques. Cependant, après avoir terminé l’école de médecine, ils complètent un cursus en chirurgie plastique, et peuvent ensuite devenir certifiés par les organismes compétents en la matière afin de pouvoir exercer en toute légalité.  A ce stade, une formation complémentaire de chirurgien plasticien en chirurgie esthétique est facultative. S’ils le désirent, ils peuvent prendre des mesures pour acquérir de l’expérience en chirurgie esthétique par le biais d’un programme de formation, d’ateliers, de séminaires et de conférences, puis devenir certifiés par l’organisme compétent en la matière après avoir rempli les exigences nécessaires.

Voilà , j’espère que ces informations vous ont été utiles. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez d’autres préoccupation. Nous sommes à votre disposition.