Aménagement d’intérieur : décorer une chambre d’enfant

architecte d’intérieur chambre enfant Vous vous apprêtez à décorer (ou redorer !) une chambre pour votre grand enfant ? Vous pouvez oublier les couleurs primaires vives et la literie aux motifs caractéristiques si vous pensez que cet espace permettra à votre enfant de passer une bonne nuit de sommeil.

La chambre d’un enfant devrait être un havre, un espace dans lequel il aime passer du temps, où il se sent en sécurité lorsqu’il s’endort et réconforté par ce qu’il voit au réveil le matin. Ces éléments sont cruciaux pour leur santé mentale et physique, surtout maintenant que nous vivons dans un monde fou et rapide, rempli d’une sur-stimulation incomparable. Une chambre saine est le lieu où l’esprit, le corps et l’âme se recalibrent .

Vous ne savez pas par où commencer ? Consultez ces conseils d’un bon architecte d’intérieur à Genève sur comment aménager un espace apaisant.

Prévoyez la lumière.

L’éclairage est le premier et le plus important élément dont nous discutons dans chaque projet. Choisissez des ampoules à spectre complet, disponibles dans toutes sortes de configurations, et non des tubes fluorescents ou des ampoules en spirale.  Un mauvais éclairage – trop chaud ou jaune et trop froid ou bleu blanc – provoque l’anxiété et la dépression.

 

Si vous souhaitez laisser entrer la lumière naturelle du soleil pendant la journée pour favoriser une bonne humeur, l’éclairage à d’autres moments doit être modéré pour encourager le calme et le repos. Pour passer du jour à la nuit, pensez à ajouter des variateurs d’intensité et des accessoires à trois niveaux d’intensité à l’éclairage général, ainsi que des lampes au sol et des lampes de table et choisissez le bon habillage des fenêtres.

Prenez en compte l’acoustique.

Si une bonne isolation des murs de la chambre est nécessaire pour étouffer les sons provenant de l’extérieur de la pièce, les matériaux de décoration que vous utilisez dans la chambre de votre enfant sont également un facteur. Pour éviter que le son ne rebondisse dans toute la pièce, nous suggérons d’utiliser des parquets en bois naturel avec des tapis ou des moquettes, plutôt que des carreaux et des surfaces stratifiées. Les stores en bois, les teintes douces et les draperies sont préférables aux stores en métal ou en plastique.

 

Adoptez la psychologie des couleurs.

Ce n’est pas pour rien que les espaces pour bébé ont longtemps été conçus en rose pâle, bleu bébé ou jaune doux : ce sont des teintes apaisantes. Ainsi, même si vous voulez vous démarquer des tendances ou honorer l’amour de votre fils pour les voitures de pompiers, les rouges vifs et autres couleurs vives sont trop stimulants pour être de bons choix pour une chambre d’enfant apaisante.

 

Une meilleure option consiste à créer une base de neutres doux comme les gris et les taupes mélangés à des couleurs pastel – le vert lavande et le vert céleri si vous voulez éviter le rose et le bleu standard. Évitez également les palettes de couleurs très contrastées et les motifs trop chargés sur les murs, la literie ou les tapis, au risque de donner à votre enfant une impression d’énergie plutôt que de détente.

 

Faites entrer l’extérieur.

L’utilisation et la conception d’éléments naturels envoient un message subliminal au cerveau pour qu’il se sente calme. Les couleurs, les images, les sons, les parfums et les textures que l’on trouve dans la nature présentent l’équilibre le plus parfait et sont la plus grande source d’inspiration pour bien de projets d’architecture d’intérieur.

A lire aussihttp://paris-charmes.com/amenager-un-salon-de-coiffure

Une façon d’amener la nature à l’intérieur est d’incorporer des images de l’extérieur dans la chambre de votre enfant. Surtout quand on travaille avec des enfants, l’art mural devrait être la photographie plutôt que la peinture. Les photos aident les enfants à apprendre à observer les détails autour d’eux et ils apprennent à apprécier tout ce que la nature fait pour nous dans son ensemble. Les photos peuvent également être utilisées pour obtenir de belles vues lorsque les fenêtres avec de beaux panoramas ne sont pas disponibles.

 

Rendre la maison confortable.

 

Les enfants adorent les câlins, alors remplissez la chambre de votre enfant avec des objets qu’il peut utiliser pour se calmer, comme un gros animal en peluche ou un coussin pour se prélasser, ou une couverture douce assez lourde pour donner l’impression d’être un câlin. La literie, les oreillers et les tapis doivent être doux au toucher, bien sûr, alors “testez” tous les matériaux avant de les apporter dans la chambre.

 

Un autre article qui peut rendre les enfants confortables ? Les photos de famille. En voyant les visages de leurs proches qui les entourent dans leur chambre, les enfants se sentent en sécurité et détendus.

 

Limitez la stimulation.

Une chambre d’enfant surpeuplée et en désordre perturbe fortement les habitudes de sommeil, même lorsque les lumières sont éteintes. En clair, le chaos provoque une surcharge sensorielle qui conduit à l’anxiété.

 

Gardez les jouets, les vêtements et les autres fournitures dans des boîtes, des paniers ou des placards couverts pour éviter la sur-stimulation causée par le désordre. De plus, l’application d’une règle de chambre sans écran éliminera cette distraction potentielle ainsi que les émissions de lumière bleue qui stimulent le cerveau.

Ps : Une liste d’architectes d’intérieur à Genève en Suisse :  https://www.buildigo.ch, https://www.atelier444.ch et   https://www.hesge.ch,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *