Se bronzer avec l’acide hyaluronique

Noter cet article

Bronzage

Comment prendre soin de votre peau lors du bronzage

Le bronzage est un excellent moyen d’obtenir et de conserver ce fabuleux look d’été bronzé. Mais il présente également un certain nombre d’avantages pour votre santé en général. Il peut stimuler votre humeur et vous pouvez facilement obtenir votre dose quotidienne de vitamine D en seulement 15 minutes dans un lit de bronzage.

Mais pour que votre bronzage reste optimal après votre séance de bronzage dans un lit de bronzage à Seattle, il y a quelques mesures à prendre pour préserver votre éclat. Voici quatre choses que vous devez faire après le bronzage :
Suivi du lit de bronzageu

Restez hydraté

Que vous bronziez au soleil ou dans l’un de nos lits de bronzage, les rayons UV peuvent déshydrater votre corps et votre peau. Pour que votre bronzage reste optimal le plus longtemps possible, il est essentiel de reconstituer le liquide que vous avez perdu. Buvez beaucoup d’eau avant et après votre séance de bronzage. Cela empêchera votre peau de devenir sèche et squameuse, ce qui pourrait donner à votre bronzage un aspect tacheté.

Utilisez une crème hydratante

Hydrater votre peau vous aidera à garder un bronzage magnifique. Les meilleurs hydratants pour cela contiennent de l’acide hyaluronique. Ce produit chimique est présent naturellement dans notre corps et est utilisé pour lubrifier les tissus conjonctifs, comme la peau. Il a été démontré que l’utilisation d’un hydratant contenant de l’acide hyaluronique augmente l’élasticité de la peau et son hydratation générale.

Il est préférable d’hydrater votre peau après le bronzage mais avant de prendre une douche. L’application d’un hydratant après la douche empêche la peau d’absorber efficacement l’hydratant. Toutefois, si vous utilisez un hydratant à base d’acide hyaluronique, vous devez l’appliquer immédiatement après vous être essuyé. Utilisez une crème hydratante non comédogène si vous êtes sujet à l’acné.

Exfolier la peau

Votre peau perd régulièrement des cellules mortes. L’un des meilleurs moyens d’accélérer ce processus est d’utiliser un exfoliant. Vous pouvez utiliser une éponge en luffa pour ce faire, mais elle peut être abrasive et dessécher la peau. Essayez plutôt un gommage au sucre qui exfolie votre peau et enlève la saleté et la crasse qui se cachent dans vos pores. Cela donne à votre peau un aspect doux et souple et a l’avantage supplémentaire d’aider à éliminer l’acné.

Utilisez des soins spécialement formulés pour les tanneurs

Nous savons combien il est important de prendre soin de votre peau et de votre bronzage après chaque séance. Nous proposons de nombreux produits qui répondent aux besoins de tous nos clients. Cela comprend des prolongateurs de bronzage, des hydratants, des autobronzants, des intensificateurs et bien d’autres encore. Ces produits nourrissent la peau, prolongent la durée de votre bronzage et ne contiennent pas d’huiles minérales.

Des rides plus effrayantes que le cancer ?
Avec les approches basées sur la santé, les gens ont appris les dangers de l’exposition au soleil et aux UV, mais il y avait très peu de preuves d’un réel changement de comportement, surtout chez les jeunes. Les menaces étaient probabilistes et se situaient dans un avenir lointain, elles n’étaient donc pas si menaçantes que ça, surtout avec les fortes motivations pour un comportement de bronzage. Il y a une réelle pression culturelle pour être attirant et le bronzage est perçu comme faisant partie de cet attrait.

On a donc décidé de frapper les dieux et déesses du soleil d’aujourd’hui là où ça fait mal – en plein dans leur image de soi. Avec ses chercheurs, elle a commencé à montrer à des étudiants des images de personnes ayant de lourdes rides et des taches de vieillesse, puis a poursuivi avec des Polaroids de leur propre peau endommagée par le soleil, capturés avec un appareil photo à ultraviolets, qui révèle des taches de vieillesse et une pigmentation inégale non encore visibles à l’œil nu.

Nous leur montrons à quoi ressemble leur peau juste sous la surface. La plupart de ces personnes ont déjà subi des dommages assez importants causés par le soleil. Les gens sont visiblement choqués lorsqu’ils voient les photos et cela semble avoir un impact fort et immédiat.

Des médecins ont utilisés des « interventions basées sur l’apparence » sur 244 clients de la plage âgés de 18 à 67 ans au tout début de l’été, puis ont procédé à des entretiens trois mois plus tard. Les résultats ont montré que le message était passé : Les sujets testés ne se sont pas contentés de parler de la crème solaire, ils ont fait la marche de la crème solaire.

Cette dernière étude montre qu’ils ne sont pas les seuls à essayer de nous rendre heureux en disant: Oui, j’ai utilisé plus de protection solaire. Nous pouvons prouver que leur peau est moins bronzée ».

Plus de femmes optent pour une mastectomie préventive – mais faut-il le faire ?

Les taux de femmes qui optent pour des mastectomies préventives, comme Angeline Jolie, ont augmenté d’environ 50 % au cours des dernières années, selon les experts. Mais de nombreux médecins sont perplexes car l’opération n’est pas garantie à 100 %, c’est une opération majeure – et les femmes ont d’autres options, allant d’une pilule par jour à un suivi attentif.
Les cordes vocales de Larry Page sont endommagées : Le traitement implique des compromis
Un rapport qui remet en question les lignes directrices sur le sel inquiète les experts en cardiologie

Mais au moment même où les chercheurs trouvent de nouvelles façons de réduire les habitudes de bronzage, d’autres preuves suggèrent que même ceux qui veulent arrêter peuvent ne pas en être capables parce que le bronzage crée une dépendance. Deux études récentes menées au centre médical baptiste de l’université ont montré que les rayons UV produisent un effet « relaxant » et que « le bronzage fréquent peut être dû en partie à une légère dépendance aux opioïdes, très probablement aux endorphines ».

En mars,  une étude impliquant 385 étudiants de l’Université qui a révélé que 12 % d’entre eux avaient développé une dépendance aux rayons UV de la même manière que les personnes présentent une dépendance à l’alcool ou aux drogues. Les étudiants qui ont volontairement bronzé ont reçu un questionnaire permettant d’identifier les troubles liés à la consommation de substances, avec des questions telles que « Avez-vous déjà pensé à réduire votre bronzage ? » et « Avez-vous déjà pensé à bronzer dès le matin ?

Alors que 12 % de tous les étudiants ont indiqué un trouble lié à la substance en ce qui concerne les rayons UV, 18 % des tanneurs extérieurs et 28 % des tanneurs intérieurs semblaient être accros. De plus, même les participants ayant des antécédents familiaux de cancer de la peau se sont mis à bronzer : 77 % d’entre eux ont bronzé volontairement en extérieur et 45 % ont utilisé des lits de bronzage en intérieur.

Le fait que le bronzage puisse créer une dépendance chez certaines personnes devrait renforcer l’argument en faveur d’une réglementation plus stricte de l’industrie du bronzage en intérieur. L’éducation seule ne suffit pas pour mettre fin aux comportements de bronzage à haut risque, et les taux de cancer de la peau continueront d’augmenter sensiblement sans une intervention appropriée.

Acide hyaluronique Paris

Quelques suites de référence :

https://www.crpce.com , https://acide-hyaluronique-paris.com, https://www.marais-esthetique.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *