Les différents types d’augmentation mammaire

Les différents types d’augmentation mammaire
4.5 (90%) 6 vote[s]

Augmentation mammaire (implants)

Une augmentation mammaire est une décision importante pour un grand nombre de femmes. En effet, c’est une chirurgie majeure, les résultats ne sont pas toujours garantis et il y a des risques à prendre en compte.

Opération des seins, les options

Tous les chirurgiens de Marseille à Paris ont leur technique d’augmentation mammaire. Cette chirurgie consiste à insérer des implants dans les seins d’une patiente pour augmenter leur taille, changer leur forme ou les rendre plus réguliers.

Après avoir étudié toutes les options d’implants mammaires, le chirurgien choisi d’utiliser les implants les plus appropriés pour sa patiente. En 2019, ce sont ceux en silicone en forme de larme qui sont plébiscités. Les implants mammaires ronds en silicone sont également une option très sécurisé dans en raison de leur polyvalence. Enfin, les femmes peuvent avoirs recours à des implants mammaires ronds à solution saline. Tous les implants mammaires ont une coque extérieure en silicone. À l’intérieur de la coquille, la patiente a le choix entre du gel de silicone de qualité médicale ou de l’eau salée salée. Aujourd’hui, les implants mammaires se présentent sous différentes formes (larme ou ronde), profils (modéré, modéré plus, élevé, ultra élevé), tailles variées et types d’enveloppe (lisse ou texturé).

Seins plus gros, plus volumineux et naturels

Les implants mammaires sont la spécialité des chirurgiens plasticiens. Actuellement, les implants mammaires peuvent être ronds, à profil haut, ultra haut, moyen, bas, elliptiques, anatomiques et en forme de goutte d’eau. La gamme de tailles d’implants mammaires commence à 120 millilitres et va jusqu’à 800 millilitres.

Essayez différentes tailles lors d’une consultation avec le chirurgien

Choisir la meilleure taille d’implant mammaire est la décision la plus importante qu’une femme et son chirurgien prendront. Pour cela, le chirurgien plasticien évaluera le tissu mammaire existant pour déterminer si il y a suffisamment de tissu pour accommoder la taille désirée d’implant mammaire. Être réaliste et suivre les recommandations du chirurgien d’augmentation mammaire est essentiel pour obtenir le meilleur résultat possible.

Cibler des implants trop volumineux pour la quantité de tissu mammaire est une erreur car les bords des implants seront visibles à travers la peau après l’opération. Dans ce cas, les patientes augmentent le risque de complications chirurgicales. De plus, des implants mammaires de taille excessive augmentent les effets de la gravité sur le corps, ce qui peut entraîner un affaissement prématuré des seins.
Les implants mammaires n’ont pas besoin d’être gros pour apporter une différence impressionnante : Même de petits implants améliorent la forme, la symétrie et la projection des seins.

Différents objectifs esthétiques

Lorsque la chirurgie d’augmentation mammaire a été développée pour la première fois, elle a été considérée uniquement comme un moyen de rendre les seins beaucoup plus gros. En 2019, les implants sont plus polyvalents que les médecins le pensaient au départ : En soutenant le tissu mammaire existant, les implants mammaires rendent les seins plus ronds et plus harmonieux, sans nécessairement créer une augmentation spectaculaire de la taille. Les implants mammaires sont donc un excellent moyen de corriger certains problèmes esthétiques, comme la ptose légère et l’asymétrie.

Les jeunes femmes ont recours à l’augmentation mammaire de façon proactive pour améliorer les contours de leurs seins, espérant ainsi imiter le physique mince. Pendant ce temps, les femmes matures qui ont perdu beaucoup de poids, qui ont eu des enfants ou qui ont connu la ménopause utilisent la chirurgie d’augmentation mammaire pour remplacer le volume des seins qu’elles ont perdu. C’est pourquoi l’augmentation mammaire est devenue une partie standard de la métamorphose de la femme.

La promesse de meilleurs résultats

Pour obtenir une augmentation mammaire naturelle, les chirurgiens plasticiens font de leur mieux pour dissimuler les bords des implants d’une patiente dans son tissu mammaire existant. La moitié supérieure de chaque implant est placée juste en dessous des muscles pectoraux, tandis que la moitié inférieure de chaque implant est recouverte de graisse et de tissu glandulaire. Il est plus difficile de couvrir adéquatement les gros implants que les petits, surtout lorsque la patiente porte un bonnet A ou B.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *