Comment lutter contre les rats dans le jardin

Dératisation

Les rats dans le jardin : Conseils, contrôle et élimination

Les rats dans le jardin sont un grave problème. Ces vermines porteuses de maladies peuvent propager des maladies graves, dont la leptospirose, qui peut entraîner la maladie de Weil. Ils peuvent également détruire les panneaux de clôture. Vous vous demandez peut-être où les rats vivent dans le jardin. Les serres, les hangars et les terrasses offrent tous un refuge parfait pour les rongeurs. Si vous voulez savoir comment vous débarrasser des rats dans votre jardin, lisez ce qui suit pour connaître les signes à rechercher, les méthodes de prévention à adopter et les meilleurs moyens de les exterminer.

1. Apparence

Bien que vous pensiez savoir comment repérer un rat dans le jardin pendant la journée, il y a deux rats communs dans nos jardins, qui ont des apparences complètement différentes.

Le rat brun

Pesant plus d’un demi-kilo et mesurant environ 23 cm, sans compter sa queue, le rat brun est le plus grand des rats du Royaume-Uni. Attention à son museau émoussé, à sa queue plus courte que son corps et à ses petites oreilles poilues.

Le rat noir

Un autre rat qui est commun en Grande-Bretagne est le rat noir. Il pèse deux fois moins et est plus petit. Il a un museau pointu, de grandes oreilles glabres et une queue plus longue que son corps. Les rats mangent la plupart des légumes-racines, notamment des carottes, des panais, des betteraves et des pommes de terre. Ils consomment également des graines et des fruits.

Les cultures peuvent être endommagées pendant leur croissance, mais aussi lors de leur stockage. Des sillons parallèles, où les dents incisives d’un rat ont mordu dans la matière alimentaire, sont généralement visibles. Les tunnels des rats dans le sol ont un diamètre d’entrée de 30-40 mm. Les crottes de rats peuvent être visibles là où des dommages ont été causés.

2. Caractéristiques

Les rats ont un odorat, un goût et un toucher bien développés. Ils ont un sens de l’audition aigu, utilisant fréquemment les ultrasons pour communiquer, et sont particulièrement sensibles à tout bruit soudain. Les deux espèces se reproduisent rapidement et atteignent leur maturité sexuelle en trois mois environ.

Chaque femelle peut produire de 3 à 12 portées de six à huit jeunes en un an. Les rats ont besoin de ronger pour garder leurs incisives en constante croissance usées. Ils endommagent les boiseries, le plastique, les briques et les tuyaux en plomb, et dénudent les câbles électriques.

Les rats bruns vivent dans tous les endroits qui leur fournissent de la nourriture, de l’eau et un abri. Dans les maisons, ils vivent dans les toits, les cavités des murs ou sous les planchers. Dans les jardins, ils s’enfouiront également dans les berges herbeuses ou sous les hangars. Les rats bruns vivent souvent dans les égouts.

Cherchez des zones de nidification sous les ordures, le bois et dans les tuyaux d’évacuation. Vérifiez également sous les terrasses et dans vos hangars, serres et autres bâtiments de jardin. Les rats ont une odeur caractéristique lorsqu’ils sont en grand nombre, ce qui peut être le signe d’invités indésirables. Vous pouvez également entendre leur activité. Ils sortent pour se nourrir la nuit, vous ne les verrez donc pas forcément le jour. Si vous les voyez, cela signifie probablement qu’ils manquent de nourriture et qu’ils sont désespérés.

3. Dommages

Si les rats envahissent votre maison et votre jardin, ils peuvent être très destructeurs. Outre les maladies qu’ils véhiculent et les risques sanitaires qu’ils posent, ils causent également des dommages à la zone dans laquelle ils se trouvent.

En rongeant les rongeurs, ils rongent les fils et les tuyaux, causant ainsi des dommages coûteux. Vous pouvez d’abord remarquer leur présence par le bruit qu’ils font la nuit, mais ce que vous n’entendez pas, c’est la destruction qu’ils causent.
Dommages causés par les rats

4. Contrôle
Prévention

Il est facile d’arrêter les rats sans poison si vous prenez les bonnes méthodes de prévention. Cependant, si vous avez dépassé ce stade et que vous avez besoin d’une action efficace, le poison et les pièges sont les meilleures solutions pour vous débarrasser définitivement des rats dans le jardin et à la maison.

Les rats dans le jardin Gardez votre espace extérieur bien rangé :

Si votre jardin est bien rangé, les rats sont moins susceptibles de s’installer chez vous et d’y rester. Tondre l’herbe courte, nettoyer les zones de stockage encombrées et enlever les déchets, surtout près des clôtures et des bâtiments du jardin, est une mesure de prévention que vous devez prendre.

En réduisant au minimum les zones envahies par la végétation dans votre jardin, vous éviterez également que les rats ne trouvent un endroit où nicher et se cacher. Si votre jardin est bien rangé, vous avez également plus de chances de les remarquer s’ils décident de le visiter.

Ne nourrissez pas les oiseaux ou les animaux sauvages

Bien que les mangeoires à oiseaux soient idéales pour encourager la faune sauvage dans votre jardin, de nombreux rats et souris grimpent sur les stations d’alimentation pour obtenir de la nourriture pour oiseaux. Les mangeoires à l’épreuve des écureuils sont un excellent moyen d’empêcher les rats de voler la nourriture.

Si vous pensez qu’un rat niche dans le jardin, arrêtez de nourrir la faune sauvage en même temps et stockez la nourriture pour oiseaux et animaux dans des récipients sûrs.

Bloquer l’accès aux terrasses

Dans les interstices sous la terrasse du jardin, les rats peuvent facilement trouver une maison. Elle est abritée, difficile d’accès et les restes de nourriture sont facilement accessibles par les trous dans la terrasse.

Pour éviter que votre terrasse ne devienne un refuge pour les rats, ramassez toujours les restes de nourriture après les barbecues et les repas pris à l’extérieur. Si le problème persiste, bloquez l’accès sous la terrasse ou envisagez d’installer un patio.

Déplacer les choses

Pour que les rats ne soient pas trop à l’aise dans le jardin, vous devez essayer de déplacer fréquemment les objets.

Les rats sont « néophobes », ce qui signifie qu’ils ont peur de la nouveauté.

Ils n’aiment pas que leur territoire soit perturbé, alors placez des obstacles dans leur course et déplacez les meubles de jardin.

Bloquer l’accès aux bâtiments du jardin

Veillez à boucher les trous dans les murs, les sols et les portes des bâtiments de votre jardin.

Vous pouvez ajouter une « plaque de métal » à la porte de votre remise pour empêcher l’entrée.

Gardez vos hangars et serres en bois en sécurité et assurez-vous qu’ils ne peuvent pas entrer facilement dans le bâtiment.

Surveiller les cultures

Les rats mangent la plupart des cultures, y compris le maïs sucré, les citrouilles, les courges, les légumes-racines et les pommes, alors une fois récoltés, stockez-les dans un endroit sûr.

Si vous pensez que les cultures stockées ou en cours de croissance ont été grignotées par des rats, ne les mangez pas.

Assurez-vous que les graines sont également stockées dans un récipient sûr.

Protégez votre bac à compost

Faites en sorte que votre poubelle ou votre tas soit peu attrayant – n’y ajoutez pas de restes de nourriture et utilisez des matériaux verts et bruns pour qu’il soit humide.

Mettez du grillage de basse-cour en dessous pour empêcher l’accès.

Retournez-le régulièrement, mais n’oubliez pas que d’autres animaux sauvages utilisent également des tas de compost.

Si des rats ont élu domicile dans votre bac, n’utilisez pas le compost sur des cultures comestibles.

 

Protocole pour empêcher les Murinés d’envahir un environnement ?

 

 

dératiseur-à-paris

Les rats peuvent être bien plus qu’une cause de répulsion, de phobie, de stress ou simplement une nuisance. En plus d’avoir un impact négatif, ils transmettent des bactéries et des germes, sont porteurs de puces, de poux et d’acariens, polluent l’environnement et peuvent provoquer de graves maladies.

Pour toutes ces raisons, il est essentiel de les combattre et de prendre de bonnes mesures d’ordre et de propreté, nous ne sommes pas exempts de souffrir de leur présence. Le manque de propreté des maisons voisines, les bâtiments abandonnés à proximité, les ateliers et les hangars sans grand soin, les égouts, et aussi les grumeaux que l’on entre depuis des endroits où il y a des problèmes de rongeurs peuvent être à l’origine de cet horrible cauchemar.

Comment s’en débarrasser ?  Notre dératiseur à Paris, expert en fumigation domestique, nous a donné quelques trucs et conseils pour éviter leur apparition et éliminer ceux qui sont déjà à l’intérieur.

1. faites attention aux changements dans la maison

Des cheveux ou des matières fécales dans les coins ou contre les plinthes ; des cassures, des trous ou des fissures qui se développent dans différents espaces ou éléments ; des bruits de course, de pas, de grincement, de rayures au plafond ou au sol ; ou des odeurs particulières et persistantes, peuvent indiquer leur présence.

2. Nettoyage à l’eau et à l’eau de javel.

En cas de soupçon, il est pratique de nettoyer les espaces avec de l’eau et de l’eau de javel. Mais attention, il ne faut jamais balayer, car l’urine des rats se fend et en balayant, nous soulevons cette substance presque invisible et nous la transférons dans toutes les pièces de notre maison.

3. Vérifiez les produits que nous apportons du supermarché et éliminez les emballages, les cartons d’œufs et les boîtes de conserve propres.

Beaucoup d’entre eux transportent de l’urine de rat ou des cafards qui contaminent les conteneurs ou les emballages des produits que nous consommons, qui ont été stockés dans des entrepôts, où généralement, plus que nous ne le pensons, ces parasites sont présents.

4. Sceller les ouvertures.

Nous devons sceller toutes les entrées possibles de la maison : portes, fenêtres, fissures, trous, fentes, ouvertures de toutes sortes, surtout s’il y a beaucoup de lumière, car cela attirera les rats. Faites de même avec les tuyaux, les couvre-rideaux ou les évents.

5. Scellez et fermez correctement les poubelles.

Chacun d’eux doit avoir un couvercle réglable pour qu’ils restent fermés, soit à l’intérieur de notre maison, soit dans la cour. Si nous les laissons ouverts, les rats mangeront toute la nourriture dont ils disposent.

6. Ne laissez pas les aliments pour animaux de compagnie à l’extérieur ou à découvert.

La nourriture pour chiens et chats contient beaucoup de graisse et cela attire les rats.

7. Utilisez des pièges de printemps classiques, mais avec un peu de salami. Ils sont très efficaces et économiques.

Il faut mettre un petit morceau de salami avec du fil, car malgré les croyances, ce saucisson est plus irrésistible que le fromage. Il doit être derrière le réfrigérateur ou la cuisine, car les rats n’ont pas une bonne vision et marchent toujours contre le mur. Il est très important qu’ils soient tenus à l’écart des enfants et des animaux pour éviter tout contact.

8. Ne vous contentez pas de garder des chats.

Les chats domestiques, qui sont en compagnie de personnes, et habitués à avoir leur nourriture et leur lieu de repos, perdent souvent leur instinct de chasseur et cela ne garantit pas qu’ils attraperont les rats qui vivent dans notre maison. On pourrait attribuer cela au chat errant, qui a besoin d’une proie qui facilite sa survie.

9. Jetez les appareils à ultrasons.

Ils génèrent de petits signaux qui effraient les souris, mais les experts disent qu’ils ne sont pas efficaces car après un certain temps, les rats s’habituent à ces sons et ne sont pas affectés.

10. Engagez un service de fumigation.

En général, nous improvisons et minimisons ces problèmes et essayons de les résoudre nous-mêmes, mais si nous sommes confrontés à ce problème, il est préférable de faire appel à des experts pour éviter des risques plus élevés.

Depuis quelque temps, nous recevons des nouvelles sur les infestations de rats qui touchent différentes villes et maisons, et elles sont partout ! C’est pourquoi nous avons créé ce poste, car même si vous pensez que vous ne l’êtes pas et que vous vous croyez en sécurité, à tout moment, ils font CHAS ! Et ils apparaissent à côté de vous.

En fait, selon notre 5e Observatoire national des parasites, cette étude amusante que vous savez que nous faisons chaque année, les rongeurs sont le troisième parasite le plus fréquent dans certains pays avec 12,8% de tous les parasites.

Parfois, vous pouvez être perdu dans vos recherches sur le web, alors c’est pour ça que je vous suggère ces dératiseur sur paris : https://www.deratiseurparis.fr , https://www.deratisation-paris-75.fr ; https://www.deratisation.com ; https://deratisation.info  et  https://www.rentokil.com  .

Les rats nous causent non seulement beaucoup de rejets et de sauts de leur peau lorsqu’ils apparaissent, mais ils se caractérisent également par le fait qu’ils transmettent des maladies. Et ce n’est pas un non-sens, on estime qu’ils peuvent transmettre 12 types de maladies. En outre, ils peuvent causer d’autres dommages et infecter les aliments. Il est donc important de prendre les mesures nécessaires pour nous protéger de l’invasion de cet ennemi.

Mais ne paniquez pas ! Voici quelques conseils pour prévenir les fléaux de rats.

Couvrir les trous éventuels

Les rongeurs ont un squelette souple et peuvent passer par presque tous les trous ou ouvertures. Vous devez les couvrir si vous ne voulez pas qu’ils profitent de votre maison ou de votre entreprise, surtout si vous avez un jardin ou la nature autour de vous.

Vous pouvez utiliser des matériaux pour sceller les trous ou utiliser des outils, des bandes de protection ou de la laine d’acier.

Bien conserver sa nourriture

Vous savez bien que chaque petit insecte se déplace, surtout à la recherche de sa nourriture. Veillez donc à préserver la sécurité de vos aliments, et ne vous contentez pas de les mettre au réfrigérateur ou dans les armoires, mais couvrez-les bien. Nous avons vu ces rongeurs arriver dans des endroits impensables.

Soyez propre.

Associer les rats à la saleté n’est pas une idée que nous, les humains, avons inventée juste pour le plaisir. C’est simple, où y a-t-il habituellement le plus de rats ? Où il y a plus de saleté. Si vous ne voulez pas qu’ils soient là, vous devez nettoyer. Et surtout, n’oubliez pas de le faire dans les endroits les plus cachés, comme sous les meubles.