Bon plombier Parisien

Bon plombier Parisien
Noter cet article

Plomberie de salle de bain : Un réseau de plomberie et de systèmes de drainage

Dans la rénovation ou la construction d’une maison, après avoir essayé la répartition de l’espace puis le placement des cloisons, après avoir établi quelle fonction assigner aux différents environnements, vous devez vous consacrer à la partie technique de la plomberie, la climatisation et l’électricité.

Les pièces qui requièrent le plus d’attention sont la salle de bain et la cuisine parce qu’elles accomplissent la plupart des fonctions quotidiennes, sont celles qui servent le plus les utilisateurs et doivent donc être en première demande efficace et visuellement belles.

Concevoir un bon système de plomberie pour la salle de bains
Fondamentalement, nous choisissons des articles sanitaires pour la salle de bains, en identifiant la disposition correcte de ceux-ci dans l’environnement spécifique, le revêtement, la géométrie des briques, jusqu’à la préparation des plaques pour les prises électriques.

En outre, il ya un certain nombre d’éléments et d’appareils, entre autres choses aussi de la taille considérable, ce qui est bon à savoir pour tout organiser en points stratégiques et ne pas interférer avec l’esthétique pensée.

Système d’eau : matériaux et composants

Le système de plomberie, aussi appelé eau, a la fonction de conduire l’eau d’un point à un autre, par des tuyaux, au moyen de machines, et doit essentiellement veiller à ce que l’eau arrive dans l’appartement pour répondre aux besoins alimentaires, tels que boire et cuisiner, puis permettre l’hygiène personnelle, laver le linge et la vaisselle, décharger les eaux vannes, celles riches en détergents, savon, déchets organiques.
Il faut dire que d’un tuyau sous le trottoir, relié au réseau public, à l’aqueduc, vient l’eau potable, puis distribuée dans le tuyau vertical du condominium jusqu’à ce que vous grimpiez le long du mur des maisons.

Le système d’eau consiste donc à son tour en un système de chargement et de déchargement, une partie concernant l’alimentation, la distribution de l’eau potable, froide et chaude, qui provient soit d’un aqueduc ou d’un réservoir, puis d’une autre unité concernant le déchargement des eaux usées dans le réseau d’assainissement municipal ou dans un puits noir, en cas de banlieue où le réseau principal est isolé.

Les colonnes verticales, également appelées montants de diamètre décroissant au fur et à mesure que l’on monte, sont réalisées en acier galvanisé de type Mannesmann ou en cuivre ou encore en PVC, alimentant le réseau de distribution horizontal des différents étages permettant à l’eau d’atteindre les différents points de distribution. Les autres tuyaux de plancher, par contre, sont faits de cuivre recouvert de matière plastique ou de PVC.

L’acier galvanisé est un matériau qui résiste assez bien aux contraintes causées par l’eau sous pression et qui est durable ; le cuivre est facile et rapide à installer ainsi que les matières plastiques qui sont légères et faciles à manipuler grâce à leur surface lisse et donc minimiser les pertes de pression, faible conductivité, moins de perte thermique.

Parmi les matériaux plastiques utilisés, le polyéthylène PE et les treillis PE-R ou PEX sont très résistants aux courants galvaniques et à la corrosion, ils ne permettent pas au calcaire de se déposer facilement, mais ils ont peur des rayons ultraviolets et en fait ils peuvent être chauffés et modelés avec un générateur d’air chaud.

En plus des documents mentionnés ci-dessus, nous aimerions vous rappeler :

  • le polychlorure de vinyle appelé PVC, qui présente des aspects techniques similaires mais avec des couleurs variables en fonction de son utilisation ;
  • polypropylène PP, fabriqué dans les couleurs jaune, vert, bleu et rouge, avec des caractéristiques similaires aux autres plastiques.

Le système d’approvisionnement en eau, qui commence par le raccordement de l’eau potable au réseau public et se termine par l’appareil sanitaire, comprend le système d’alimentation, le réseau de distribution d’eau chaude et froide, la production d’eau chaude elle-même et les dispositifs de distribution, et donc les sanitaires.

Selon les habitudes normales, la personne seule a une consommation journalière d’environ 200 litres d’eau, dont 130 pour l’hygiène et 70 litres pour l’évier de la cuisine et la machine à laver.

Fonctionnalité d’un système de plomberie de salle de bains
Le besoin en eau chaude pour une seule famille varie entre 35 et 55 litres par jour et par personne, en considérant une température d’utilisation égale à 40°.

Un système d’eau peut être construit soit comme une dérivation, souvent utilisée dans le passé, avec les appareils sanitaires connectés en série au réseau de distribution d’eau au moyen de tuyaux rigides, soit comme un collecteur, en créant un réseau qui relie, au moyen de tuyaux flexibles, chaque appareil de service individuel au distributeur central.

Système d’eau avec système de collecteur
Ce dernier système, également appelé système araignée, introduit à la fois pour les systèmes d’eau sanitaire et de chauffage, est très favorable car chaque tuyau ne dessert qu’un seul point de livraison, n’a pas de joints et de raccords dans des positions souvent inaccessibles.

Le risque de fuites éventuelles est réduit et la fermeture d’un utilisateur ne limite pas le fonctionnement des autres, toutes les connexions sont accessibles et inspectables ; de plus, il est facile à installer et donc les coûts d’installation sont réduits ainsi que le temps nécessaire.

Les capteurs, souvent en acier inoxydable et de différentes configurations, sont installés dans des boîtes inspectables, en plastique ABS ou en tôle galvanisée, encastrées dans les parois.

Sites internet à connaître :

  1. http://www.chauffagisteplombier.paris/services/entretien-chaudiere-plombier-paris/
  2. http://www.plombier-paris-plomberie.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *