A combien est payé un plombier ?

Plombier salaire

Comment devenir plombier

La formation pour devenir plombier dure environ 4 ans. Pour devenir plombier qualifié, vous devez avoir :

un diplôme NVQ (niveaux 2 et 3) en plomberie et chauffage domestique
Vous aurez besoin d’un stage pour acquérir l’expérience professionnelle nécessaire à l’obtention du diplôme.

Les plombiers n’ont pas besoin de qualifications formelles pour commencer leur travail de plombier. Toutefois, une aptitude pour les mathématiques, les sciences et la technologie est essentielle. Certains débutants dans la profession commencent par suivre un cours de plomberie dans leur école technique locale. D’autres commenceront par faire un apprentissage. Les apprentissages pour les plombiers sont généralement beaucoup plus difficiles à trouver, car de nombreuses entreprises de plomberie sont des « groupes d’un seul homme ». Elles n’ont pas les moyens d’embaucher et de payer un apprenti, même si la rémunération des moins de 18 ans ou de la première année n’est que de 9,30 euros (taux horaire).

Ceux qui ont la chance de trouver un apprenti travaillent généralement au moins 30 heures par semaine sous la supervision d’un plombier expérimenté. Un jour par semaine, ils fréquentent un collège local pour consolider cet apprentissage pratique par de la théorie. Leur formation dure 2 ou 3 ans. Pendant cette période de « libération », ils doivent suivre des cours de qualification professionnelle.

Quelles sont les qualifications requises pour les plombiers ?

Parmi les qualifications professionnelles proposées, on trouve celles de CVST Bien qu’on accepte une qualification de niveau 2, il est recommandé qu’un plombier stagiaire passe le niveau 3 pour être pleinement compétent. Les plombiers doivent également avoir une bonne connaissance des réglementations relatives à l’eau et à la construction. En effet, ils peuvent être amenés à installer de la plomberie dans de nouvelles propriétés et entrent donc dans la catégorie.

Quelles sont les heures de travail d’un plombier ?

On estime qu’un plombier travaille généralement de 37 à 40 heures par semaine. Cependant, les indépendants trouvent souvent que leurs heures de travail sont beaucoup plus longues. Même si les installations et les réparations peuvent être effectuées dans le cadre d’une semaine de travail traditionnelle, les plombiers sont parfois « de garde » pour les urgences, de sorte qu’ils peuvent être appelés la nuit ou pendant le week-end. Ces travaux sont facturés à l’heure et les prix commencent à un taux horaire de plombier de 40 Euros.

Qu’est-ce que le régime des personnes compétentes en matière de plomberie ?

L’OP est une association professionnelle qui représente 1 500 entreprises. Elle emploie 60 000 ingénieurs spécialisés, des grandes entreprises aux artisans. Si les plombiers remplissent les conditions d’agrément, ils peuvent être ajoutés à un régime de personnes compétentes. Elle propose l’enregistrement standard ainsi qu’un registre séparé pour les « Green Deals » et la certification de la microgénération.
Il offre aux plombiers une reconnaissance de leur statut professionnel ainsi qu’un outil de recherche en ligne pour leur permettre d’atteindre un plus grand nombre de clients. Les clients eux-mêmes bénéficient d’un système de garantie et d’une procédure de plainte contre les plombiers agréés par OP.

Travail indépendant pour les plombiers

On estime à 120 000 le nombre d’ingénieurs en plomberie et en chauffage enregistrés. Une partie d’entre eux sont des travailleurs indépendants. La plomberie est considérée comme une profession relativement peu compliquée pour les indépendants ; il n’est pas nécessaire de louer un bien immobilier puisque les travaux sont effectués sur place dans des propriétés domestiques ou commerciales. Malgré cette perception, les organisations professionnelles invitent à la prudence et affirment que les plombiers doivent avoir une qualification de niveau 3 et au moins 3 à 5 ans d’expérience avant de tenter de faire cavalier seul.

Comme tout autre propriétaire de petite entreprise, les plombiers doivent s’inscrire auprès de l’OP, payer le NI et s’assurer qu’ils ont une assurance responsabilité (pour les éventuelles réclamations des clients). Ils doivent également s’inscrire auprès de l’Organisation des Plombiers, s’ils prévoient de recevoir des paiements du secteur de la construction. Étant donné qu’ils auront acheté les outils de plomberie nécessaires au cours de leurs années de travail, leur plus grosse dépense avant de démarrer est l’achat d’une camionnette.

Les plombiers indépendants doivent faire attention à la façon dont ils établissent leur budget, car un problème de trésorerie peut rendre difficile la poursuite de leur activité. Le salaire d’un plombier indépendant n’est évidemment que ce que vous faites, vous serez payé. Au départ, ils devront peut-être se fier aux recommandations du bouche-à-oreille avant de se constituer une clientèle, bien que leur inscription auprès d’un organisme, puisse constituer une sorte de publicité gratuite.

De nombreuses petites entreprises font faillite au cours de leur première année d’activité. Les plombiers doivent donc s’assurer qu’il existe un marché pour leurs compétences. Les récompenses financières peuvent être plus élevées, mais il y a toujours l’insécurité de ne pas savoir combien ils gagneront par mois. Ils doivent aussi s’attendre à des heures de travail beaucoup plus longues, car en plus des travaux de plomberie, ils devront faire des devis et remplir tous les papiers.

Le salaire de plombier est-il suffisant ?

Il y a suffisamment d’activités pour que les plombiers puissent gagner un salaire décent, mais l’un des groupes les plus susceptibles d’avoir besoin d’un prêt sur salaire sont les apprentis et ceux qui viennent d’apprendre leur métier. Toutefois, une fois qu’ils ont acquis de l’expérience et s’ils sont également capables de faire des heures supplémentaires, leur salaire devrait suffire à couvrir leurs dépenses quotidiennes.

L’autre groupe qui est moins précaire financièrement est celui des plombiers indépendants, surtout au cours de leur première année d’activité avant de pouvoir compter sur des références pour accroître la clientèle. Contrairement à d’autres travailleurs qualifiés comme les mécaniciens automobiles, ils ont la chance que leur métier ne les oblige pas à louer des locaux et à payer des machines coûteuses ; leur achat le plus coûteux serait une camionnette. Toute entreprise est vulnérable au cours de sa première année, et c’est à ce moment qu’elles sont plus susceptibles de demander de l’aide aux prêteurs qui accordent des prêts sur salaire aux plombiers. Toutefois, une fois qu’elles ont surmonté cette période, la pratique croissante de la coutume leur assurera un revenu régulier et sera plus que suffisante pour payer leurs dépenses. On est heureux de fournir des prêts sur salaire pour les plombiers qui ont besoin de surmonter un problème d’argent à court terme.

 

Meilleur plombier Paris

Veuillez consulter aussi ces sites pour en savoir plus : https://www.plombier-paris.fr, https://parisplombier.paris, https://www.plombier-paris-express.com, https://plombier360.fr, https://www.pagesjaunes.fr

Communication par mail marketing

mail marketing
Marketing par courrier électronique

Le marketing par courrier électronique est la pierre angulaire du marketing numérique.

La plupart des personnes qui visitent votre site n’achèteront pas immédiatement chez vous. La capture des coordonnées pour un marketing complémentaire et le « lead nurturing » est la meilleure façon de vendre en 2016, et l’e-mail reste le canal de conversion le plus important pour interagir avec les prospects.

Les entonnoirs de marketing par courriel commencent par un « aimant à prospects ». Il s’agit d’un élément convaincant que vous offrez aux visiteurs de votre site web en échange de leur adresse électronique. Les options possibles comprennent un téléchargement numérique gratuit, un essai gratuit du service, une « place » à un séminaire en ligne, une adhésion au site, un coupon, etc.

Voici un exemple tiré de HubSpot :

HubSpot propose un outil de marketing par courrier électronique fiable et complet, adapté aux entreprises en croissance, et ce gratuitement. Cet outil vous permet de créer des courriels de marketing professionnels qui attirent et élargissent votre public. Vous pouvez partir de zéro, grâce au générateur d’e-mails par glisser-déposer, ou utiliser l’un des modèles disponibles.

Les autres avantages de l’email marketing sont les suivants :

Faible coût
Portée mondiale
Facile à automatiser
Facile à segmenter
Communication immédiate
Facile à installer et à utiliser
Facile à suivre et à optimiser

Il y a beaucoup de canaux de commercialisation qui sont difficiles. Comme vous l’avez peut-être remarqué dans la liste ci-dessus, le marketing par courrier électronique est l’un des rares qui peuvent être qualifiés de « faciles ».

Webinaires

Un webinaire est essentiellement un séminaire qui se déroule en ligne. Il peut prendre la forme d’une présentation, d’une démonstration ou d’une discussion.

Les webinaires sont souvent utilisés comme des aimants pour le marketing par courrier électronique et le bon sujet peut attirer un grand nombre de nouveaux abonnés sur votre liste. Ils peuvent également être utilisés pour établir une crédibilité auprès de vos abonnés actuels.

Les webinaires peuvent également être enregistrés et utilisés comme des produits autonomes ou même comme une série de produits. Ils constituent un excellent moyen de formation en direct et en différé.

Les webinaires ont tendance à être plus attrayants que de simples vidéos, même s’ils sont utilisés exactement de la même manière. L’heure de début effective et les questions-réponses en direct donnent généralement aux participants l’impression de recevoir une valeur nettement supérieure à celle qu’ils obtiendraient s’ils regardaient une vidéo contenant exactement les mêmes informations.

Vous aurez besoin d’un logiciel de webinaire pour organiser un webinaire qui utilise les fonctions suivantes :

Audio bidirectionnel – le présentateur parle pendant que les spectateurs sont en sourdine, mais le présentateur peut « activer » les spectateurs individuels afin que chacun puisse entendre sa question
Partage d’écran – le présentateur peut partager son écran ou passer à la vidéo pour l’enseignement au tableau blanc ou la démonstration en direct
Sondages – le présentateur peut inviter les téléspectateurs à participer à un sondage ou à donner leur avis par d’autres moyens

Les webinaires fonctionnent très bien dans certains créneaux. Vous devrez en tester un pour voir s’il fonctionne avec votre public cible.

Promouvoir une consultation gratuite

Lorsqu’il s’agit de services professionnels, les gens veulent avoir accès à l’expertise.

Si vous avez bien réussi à vous positionner en tant qu’expert ou autorité dans votre créneau, la promotion d’une consultation gratuite est un excellent moyen de générer de nouvelles pistes. Si vous avez mis en place un bon processus de vente interpersonnel, cela vous permet également de conclure un grand pourcentage de pistes.

De nombreux prestataires de services s’inquiètent de la divulgation d’un trop grand nombre d’informations lors d’une consultation gratuite. Ils ont l’impression que les clients potentiels vont simplement prendre l’information et s’enfuir.

En réalité, c’est exactement le contraire. Si les types de profiteurs peuvent s’emparer de l’information et s’en aller, ils n’achèteront jamais de toute façon. Le type de personnes intéressées à payer pour la qualité sera impressionné par la valeur que vous apportez à la consultation.

Après tout, si vous pouvez offrir une telle valeur en 30 minutes à une heure, ils croiront que vos affirmations sont vraies et que vous engager est la bonne décision.

Cette méthode peut être utilisée aussi bien en ligne que hors ligne. Elle peut être annoncée par des brochures, des journaux, des panneaux ou même par le bouche-à-oreille. Elle peut également être affichée de manière visible sur votre site web et sur les médias sociaux.

Cette stratégie ne sera pas idéale pour toutes les entreprises, mais si vous proposez un service d’expert ou un service à prix élevé, elle mérite d’être envisagée.

 

Lire aussi : https://digicreative.co/email-marketing/ et https://www.lafabriquedunet.fr/email-marketing/

 

Quels sont les appareils qui consomment le plus d’électricité?

 

appareils-consomme-electricien-a-paris

Ils sont les plus gros consommateurs d’énergie dans nos foyers : 55 % de l’électricité dépensée par les ménages espagnols est « imputée » à leurs appareils. Le réfrigérateur, la machine à laver, la télévision… Si vous voulez économiser et être plus efficace, c’est l’un de vos fronts de bataille.

Vous savez que l’idéal est d’avoir des appareils avec le meilleur label énergétique possible. Mais que faire si vous ne pouvez pas renouveler votre équipement ? Vous savez donc mieux quels sont les appareils qui font augmenter votre facture en les alignant.

Par où commencer ? Avant de passer de l’aspirateur au balai, vérifiez les cinq suspects habituels que vous devrez garder en probation :

5. Ordinateur : moins innocent que vous ne le pensez

Croyez-le ou non, il représente 7,7 % de ce que vous dépensez en appareils électroménagers, selon les données de l’Institut pour la diversification et les économies d’énergie.

Certains des meilleurs trucs pour limiter leurs crimes sur votre facture sont de baisser l’éclairage de l’écran, de retirer l’écran de veille et d’éteindre les périphériques (imprimante, scanner, haut-parleurs…). Et bien sûr, ne le laissez pas allumé quand vous ne l’utilisez pas.

4. Four : propre et fermé, c’est mieux

Votre four est responsable de 8,3 % de l’électricité que vous dépensez pour les appareils électroménagers.

Ne l’ouvrez pas lorsqu’il est allumé, car à chaque fois vous gaspillez 20 % de l’énergie qu’il a accumulée. Assurez-vous qu’il est bien nettoyé de la graisse (=il sera plus efficace) et bien sûr éteignez-le avant de finir la cuisson pour profiter de la chaleur résiduelle.

3. Machine à laver : contrôlez la machine à laver

Dans une lutte acharnée pour la médaille d’argent, la machine à laver prend 11,8 % de l’électricité consommée par vos appareils.

Pour économiser sur cet appareil, il suffit d’utiliser des programmes courts et de laver à froid chaque fois que cela est possible. En outre, si votre machine à laver n’est pas réglable, vous devez l’utiliser lorsqu’elle est pleine et à des températures basses ou modérées, car la majeure partie de l’énergie est utilisée pour chauffer l’eau.

N’utiliser la machine à laver que pendant les heures où vous pouvez utiliser l’électricité gratuitement.

2. télévision : la boîte à débiles est une bonne idée

Un des rois de la maison : il consomme 12 % de l’électricité consommée par vos appareils.

La chose la plus importante à économiser avec cet appareil est de ne pas le laisser en veille. Éteignez toujours complètement la télévision car dans cet état, elle peut consommer autant qu’un ordinateur à pleine capacité.

D’autre part, il faut tenir compte du fait que les téléviseurs à technologie LED consomment 25% de moins que les LCD et jusqu’à 40% de moins que les écrans plasma.

1. réfrigérateur : près d’un tiers de votre consommation

Le « roi électrique » incontesté de la maison. C’est un must dans n’importe quel foyer… et vous le savez ! C’est pourquoi elle n’hésite pas à consommer jusqu’à 30,6 % de ce que tous vos appareils ménagers sucent.

Pour que la consommation ne soit pas excessive, il est important de ne pas laisser la porte ouverte (cela augmente considérablement le travail du moteur), ainsi que de ne pas introduire de nourriture chaude (son effort pour la refroidir lui fait consommer plus d’énergie).

Les réfrigérateurs les plus efficaces sont de classe A+++, qui consomment jusqu’à 80 % de moins que les réfrigérateurs de classe D. C’est une économie qui, tout au long de sa durée de vie, évite l’émission dans l’atmosphère d’une tonne et demie de CO2 (il n’y a rien) et vous fait économiser environ 1 000 euros.

Prenez le contrôle total de votre consommation

Ce sont quelques conseils de base pour économiser la lumière, mais si vous voulez avoir un contrôle total contacter un électricien à Paris .

Des appareils ménagers plus consommateurs d’énergie

Selon l’un des principes directeurs, le réfrigérateur et l’éclairage sont les grandes punitions pour l’énergie dans la maison. La lumière est fondamentale, mais pour ne pas en abuser, nous devons essayer de tirer le meilleur parti de l’éclairage naturel (encore plus simple pendant les mois d’été). Pour ce faire, calculez quels sont les espaces de votre maison qui bénéficient du plus grand nombre d’heures de lumière naturelle et déterminez l’endroit où vous passez le plus de temps (un bureau, la table où vous cuisinez habituellement, le canapé où la famille s’assoit…). En réalisant des activités familiales dans une seule pièce, au lieu d’utiliser la lumière dans plusieurs d’entre elles, nous réduirons l’électricité au quotidien et, en même temps, nous améliorerons la vie sociale et familiale. Veillez à ce qu’aucune lumière ne reste allumée, surtout si nous devons nous absenter longtemps, et utilisez des ampoules écologiques à longue durée de vie

Le réfrigérateur, étant branché en permanence, consomme également beaucoup (presque une partie sur cinq de la consommation totale). Il est peut-être temps de « mettre à la retraite » le vieux réfrigérateur, d’acheter un nouveau réfrigérateur écologique et de se souvenir de pratiques telles que ne jamais mettre de souffle chaud, afin que l’appareil n’ait pas besoin de plus de force.

En hiver, le chauffage représente 9 % de la consommation totale. Bien qu’elle soit essentielle dans les foyers, une utilisation responsable se traduira par des économies incroyables sur les factures d’électricité. Si la maison n’est pas grande et qu’il ne fait pas trop froid, il suffit de l’allumer pendant une heure à faible puissance pour la garder au chaud. En outre, nous pouvons économiser de la chaleur grâce à de petites astuces, comme des tapis et des moquettes souples, des rideaux épais et une bonne isolation de la maison. Une maison trop chaude n’est pas confortable non plus et augmente le risque de rhumes.

Le téléviseur, selon le nombre d’heures d’utilisation, est généralement l’un des appareils les plus consommés. Éteignez-le et débranchez-le chaque fois que vous cessez de l’utiliser et calculez sa consommation quotidienne. Si personne ne le regarde et que vous l’avez allumé pour ne pas avoir à faire de bruit chez vous, envisagez d’autres solutions, comme la radio. Encourager les enfants à faire d’autres activités, comme la lecture ou le bricolage, au lieu de passer trop d’heures devant la télévision sera une excellente idée. (Soyez également vert !)

Voici une liste de site web pour rechercher vos électriciens à paris : https://www.electricien-paris-express.comhttps://www.electricien-paris.frhttps://www.pagesjaunes.fr  et https://www.starofservice.com  .

La machine à laver dépense également beaucoup d’argent dans une maison (8 %), il vaut donc mieux ne la faire fonctionner qu’à pleine charge, ne pas laver quelques choses que l’on peut facilement faire à la main, ou alors elles ne tournent pas aussi vite. Il n’est pas non plus nécessaire de toujours laver à 90 degrés, certains vêtements se lavent très bien avec des programmes à 40 degrés et plus courts, surtout en été, où l’on lave souvent les vêtements pour éliminer les mauvaises odeurs de la sueur, mais pas parce qu’ils ont des taches

Une grande partie de l’énergie est dépensée dans la cuisine

La vitrocéramique ou la cuisinière électrique ont clairement prévalu sur celles à gaz, mais la vérité est qu’elles consomment 9% de l’ensemble du ménage. N’oubliez pas de l’utiliser de manière responsable et d’utiliser des objets tels que les couvercles de casseroles et de poêles, car ils facilitent la fabrication des aliments et permettent d’économiser de l’argent à long terme.

Les petits appareils consomment également leur part, comme le fer à repasser ou, dans une moindre mesure, le sèche-cheveux. Ne les laissez pas branchés et ne les utilisez qu’en cas de nécessité.

Le four électrique consomme également beaucoup, 4% de la maison, car nous ne l’utilisons pas tous les jours. N’oubliez pas de ne le brancher qu’en cas de nécessité, ne mettez pas de surgelés et surveillez la cuisson sans ouvrir la porte afin de ne pas perdre de chaleur.

Le reste des appareils et dispositifs d’une maison (lave-vaisselle, micro-ondes…) dépensent un peu moins, mais il est quand même nécessaire de garder un contrôle et de ne pas en faire un usage excessif.

Maintenant que nous avons une idée des appareils qui sont les plus opposés aux économies d’énergie, nous avons les clés pour ne pas dépenser trop d’énergie à la maison.

Comment déboucher une baignoire

Déboucher une baignoire

Vous sortez du lit et vous vous rendez dans la salle de bains. Vous êtes prêt à prendre une douche rafraîchissante pour bien commencer votre journée. Mais en faisant mousser vos cheveux, vous vous rendez compte que l’eau remonte autour de vos chevilles. Avant votre prochaine douche, vous devez déboucher le tuyau d’évacuation de la baignoire ! (Sans parler de ces jouets de bain crasseux avec lesquels les enfants jouent).

Le nettoyant chimique pour drains peut vous venir à l’esprit en premier lieu, mais c’est une façon néfaste de déboucher les drains pour plusieurs raisons. Tout d’abord, l’utilisation répétée de produits chimiques agressifs peut endommager vos canalisations et entraîner des problèmes par la suite. Deuxièmement, le fait de verser des substances toxiques dans les égouts pollue l’approvisionnement en eau de la ville.

Il est préférable d’utiliser des méthodes naturelles et des remèdes maison pour déboucher le tuyau d’évacuation d’une baignoire. Voici les principales suggestions, une entreprise du voisinage.

Conseils sur la manière de déboucher une baignoire

Vous disposez de quelques options pour déboucher un écoulement de baignoire sans produits chimiques.

Enlever la crasse facile à atteindre

Commencez par retirer le bouchon. Si votre baignoire est munie d’un bouchon de vidange, insérez un tournevis sous le couvercle, desserrez la vis et retirez le bouchon. En le soulevant, vous constaterez peut-être que des cheveux et d’autres débris se sont accumulés à cet endroit. Si vous êtes trop dégoûté pour enlever cette crasse à la main, pliez un cintre en fil de fer pour en faire un crochet à l’aide d’une pince à bec effilé. Puis, à l’aide de cet outil pratique, repêchez les corps étrangers qui se trouvent dans le drain.

Parfois, le simple fait d’enlever et de nettoyer ces pièces fera bouger les choses. Envoyez un jet d’eau chaude dans l’égout pour terminer le travail. Si la baignoire continue à se refermer, le blocage se trouve plus bas et vous devrez essayer d’autres remèdes maison pour déboucher le drain de la baignoire.

Versez de l’eau bouillante dans l’égout

Faites bouillir une grande casserole d’eau et versez-la lentement dans l’égout de la baignoire. Le but est de dissoudre les résidus de savon et de déloger l’accumulation de cheveux. Verser une tasse de bicarbonate de soude suivie d’une tasse de vinaigre peut également déloger les saletés.

Utiliser un piston

Une fois le bouchon enlevé, vous pouvez dégager le drain à l’aide d’un plongeur. Tout d’abord, vous devez boucher le trop-plein pour créer un vide. Pour ce faire, retirez la plaque de recouvrement située sous le robinet de la baignoire et insérez un gant de toilette ou une serviette dans le trou afin que l’air ne puisse pas s’échapper.

Ensuite, placez le piston sur le drain et remplissez la baignoire avec quelques centimètres d’eau chaude. Appliquez plusieurs mouvements de poussée pour tenter de faire bouger les choses.

Utilisez un serpent de plombier

Si le bouchon reste malgré vos efforts avec un piston, il est temps de sortir l’artillerie lourde. Une tarière, ou serpent de plombier, est munie d’un long câble flexible avec un ressort enroulé à une extrémité et une manivelle à l’autre. Vous pouvez en acheter ou en louer une pour le travail.

Insérez le câble dans le drain et tournez la manivelle jusqu’à ce que vous atteigniez le blocage. Poussez et tirez sur le câble pour l’aider à s’enfoncer dans le blocage. Ensuite, tournez la manivelle dans le sens inverse pour tirer le câble vers l’extérieur. Si le ressort hélicoïdal revient à vide, essayez de l’insérer dans la bonde de trop-plein pour dégager les blocages qui se trouvent au-delà du siphon.

Comment déboucher un drain de baignoire avec de l’eau stagnante

Une minute vous prenez une douche relaxante, et la minute suivante vous êtes dans votre propre eau sale qui ne veut pas s’écouler. L’eau stagnante rend l’élimination des bouchons plus difficile, mais vous pouvez souvent les éliminer vous-même avec des outils que vous avez peut-être déjà sous la main.

Vous prenez des douches pour vous nettoyer, mais vous pouvez aussi salir vos drains. Les cheveux sont souvent les coupables lorsqu’il s’agit de boucher les drains. Les résidus de savon et la saleté peuvent s’accumuler à l’intérieur du drain, ce qui peut faire que les cheveux s’accrochent aux murs et forment un énorme bouchon. Si un membre de votre famille a les cheveux longs, les risques de colmatage sont encore plus grands.

Les cheveux et la crasse peuvent boucher le tuyau, ce qui ralentit la vidange et finit par faire stagner l’eau dans votre baignoire. Pour que l’eau revienne, vous devez enlever la crasse pour ouvrir le drain. La touffe de poils et autres saletés est souvent proche de l’écoulement, de sorte que vous pouvez parfois la voir, ce qui la rend un peu plus facile à enlever.

Le débouchage de votre baignoire est beaucoup plus facile et moins salissant sans l’eau stagnante. Vous ne voulez pas que l’eau éclabousse partout, surtout parce que ce n’est probablement pas l’eau la plus propre du monde et que vous pouvez mieux voir le fond de l’égout sans elle. Parfois, l’eau s’écoulera lentement de la baignoire si vous la laissez reposer suffisamment longtemps. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez vider une partie de l’eau à l’aide d’un seau et la jeter dans un évier.

Dirigez-vous vers votre placard pour attraper un cintre en fil de fer pour un outil de fortune qui peut vous aider à dégager un bouchon. Vous pouvez redresser le cintre et former un petit crochet à l’extrémité pour saisir le bouchon et le faire sortir par la canalisation. Vous devrez peut-être creuser et continuer à retirer des morceaux du sabot pour ouvrir complètement le drain.

Vous considérez probablement votre piston comme un outil permettant de rétablir l’écoulement des toilettes, mais il peut aussi aider à déboucher le drain de votre baignoire. Il peut être difficile d’obtenir une bonne étanchéité. Une façon de remédier à ce problème est d’enduire le bord du piston de la baignoire de gelée de pétrole.

Meilleur plombier Paris

 

Quelques sites de référence : https://www.plombier-paris.fr ,https://www.plombier-paris-express.com

Free-lance et Meetup, les avantages ?

 

freelance-meetup-

Le travail indépendant présente des avantages et des inconvénients qui sont attrayants pour certains mais compliqués pour d’autres. Le secteur de la mode et de la distribution s’ouvre à cette nouvelle tendance qui se veut fondamentale dans un avenir proche.

Travailler à son propre compte semble, à première vue, être une façon attrayante d’envisager l’avenir du travail. Oublier la figure du patron, cesser de perdre du temps dans les transports pour se rendre au bureau ou pouvoir vivre n’importe où dans le monde sont autant de points favorables à cette nouvelle tendance. Mais n’oublions pas que, comme le dit le proverbe espagnol, Tout ce qui brille n’est pas de l’or.

La situation des travailleurs indépendants dans certains pays n’est pas facile sur le plan économique : le quota est de 283,3 euros par mois en 2019. De plus, ces frais sont immuables, quel que soit le montant versé par le travailleur. Les secteurs créatifs, tels que la mode et la distribution, sont confrontés au désir de nombreux profils (en particulier les seniors) qui veulent être indépendants alors que certaines entreprises s’en tiennent aux méthodologies traditionnelles. Quels sont les avantages et les inconvénients d’être indépendant ?

Avantages et inconvénients du travail en free-lance

– Gestion du temps : lorsque l’accomplissement des tâches est limité à certaines heures de la journée, cela peut être un peu frustrant. La productivité s’améliore lorsque le travailleur se sent libre d’exercer son activité. En outre, éviter les pertes de temps (comme le transport au bureau) favorise un équilibre optimal entre le travail et la vie privée.

Quand vous travaillez avec une meilleure agence web à Genève, vous pouvez être un bon freelance et organiser de bon meetup pour vos activités.

– Motivation : Le style de vie en free-lance est fascinant pour les profils créatifs qui ont constamment besoin de nouveaux défis et qui trouvent la monotonie du bureau très peu motivante. L’ouverture et la clôture des projets génèrent du mouvement et facilitent l’apprentissage continu. De plus, le fait de relever différents défis favorise le développement personnel à grande échelle et permet de découvrir des domaines inconnus.

– Être un travailleur indépendant : La structure classique des entreprises n’est pas agréable pour tout le monde. Il y a des travailleurs qui préfèrent éviter d’avoir un patron à qui rendre des comptes au quotidien et qui trouvent dans l’acceptation de différents projets un moyen de générer de nouvelles synergies de travail avec divers collègues.

– Vivre partout dans le monde : Les voyages sont désormais une activité essentielle pour beaucoup et la possibilité de combiner la découverte de nouvelles cultures avec le travail est un facteur très apprécié. Le nomade trouve dans le fait d’être indépendant une liberté géographique jamais vue auparavant.

– Choisissez le client : Lorsque les activités fonctionnent pour un profil autonome, le choix des clients vient de la passion. On peut oublier les projets non désirés ou les obligations d’un emploi permanent. Si un client ne correspond pas aux valeurs du travailleur indépendant ou à la philosophie commerciale de ce dernier, la relation n’aura pas d’avenir.

Bonjour ! Me voici de nouveau avec quelque chose de nouveau à vous offrir. Mais aujourd’hui, c’est quelque chose de différent, vous allez voir maintenant. Si vous avez vu mon article de la semaine dernière, celui sur les plugins WordPress, vous vous souviendrez que j’ai laissé tomber que je commençais un nouveau projet personnel et que je vous dirais ce que c’était en temps voulu. Eh bien, ce temps est venu ! C’était quelque chose que j’avais en tête il y a quelque temps, mais je n’ai pas osé le commencer parce que je voulais attendre le bon moment, quand mon estomac me dirait maintenant. Et ce jour est venu, lorsque cette course m’a fait savoir que je pouvais maintenant passer à mon nouveau projet, ou plutôt, à notre nouveau projet, parce que ce n’est vraiment pas quelque chose qui m’appartient, mais quelque chose qui appartient à tout le monde. Le vôtre, le mien et tous ceux qui aiment le monde du marketing en ligne, qui y travaillent, qui en font un passe-temps ou qui ont l’intention d’entrer dans ce monde fantastique.

QU’EST-CE QUE MEETUP ?

Meetup est un réseau social, mais malheureusement, tout le monde ne le connaît pas (j’espère qu’avec cet article, je pourrai toucher des personnes qui le connaissent désormais et voir tout ce qu’il a à offrir). Cette plate-forme a été créée en 2002 et a pour but de permettre à des personnes inconnues de se rencontrer dans la vie réelle grâce à ce réseau social, par le biais de groupes formés par un intérêt commun. On y trouve une grande multitude de groupes, depuis les groupes de loisirs tels que le sport, la randonnée, la danse, la course, le yoga… jusqu’aux groupes de fans de cinéma, de cuisine, de photographie, de culture, de technologie, de politique, de lecture, de langues…, tous classés par ville et par thème. Cherchez donc un groupe Meetup créé sur un sujet qui vous intéresse. Sinon, il est facile pour vous d’en créer un, et pour les gens de s’y joindre !

L’inscription à un groupe Meetup est gratuite, de même que le téléchargement de l’application, et elle ne contient aucune publicité. Son seul coût est la création d’un groupe, qui est payé par les organisateurs du groupe avec un abonnement mensuel ou semestriel. Ce n’est pas un coût élevé, il vaut donc la peine d’être payé si vous voulez créer un groupe qui n’est pas actuellement « listé » et qui est un sujet qui vous intéresse.

QUELS SONT LES AVANTAGES D’UN GROUPE DE RENCONTRE ?

Eh bien, je dirais qu’il y en a beaucoup. Pensez que le groupe Meetup peut être rejoint par n’importe qui de n’importe où dans le monde. (C’est ce qui est génial avec Internet, hehehehehehe !) Ce réseau social vise à faciliter les rencontres entre des personnes qui partagent des intérêts communs. Logiquement, il s’agit de réunions locales ou de « lieux de rencontre », mais l’avantage est que vous pouvez également avoir des conversations en ligne par le biais de son site web, de sorte que les personnes qui vivent loin du point de rencontre puissent également se sentir intégrées aux réunions, aux sujets de discussion, aux doutes, aux opinions, etc., tout en ayant la possibilité de créer des liens de travail, de créer des synergies entre des personnes partageant les mêmes idées, de nouer des contacts qui, au final, vous ne savez jamais de qui vous pourriez avoir besoin à l’avenir, ou qui vous !

Visitez aussi ce site web : https://www.mercator-publicitor.fr/

Aujourd’hui, ceux qui disent ne pas quitter la maison parce qu’ils ne savent pas quoi faire, c’est parce qu’ils ne veulent pas, ceux qui ne connaissent pas les gens, c’est parce qu’ils ne veulent pas ! Qui n’aimerait pas prendre quelques verres avec des gens qui partagent vos hobbies ou vos intérêts ? Je m’intéresse davantage à la technologie, mais si j’aimais cuisiner ou si j’étais coureur, mon éventail de loisirs serait très large. Mais honnêtement, aujourd’hui, j’ai assez d’activités et de sujets à faire, pour en couvrir davantage, bien que je n’exclue pas d’enquêter sur d’éventuels groupes de loisirs tels que la forme physique et la santé, qui dans « le non-travail » est un sujet qui m’attire également.

Avantages de l’utilisation de Meetup

  • Facilite la communication entre les personnes et les entreprises éloignées
  • Permet d’intégrer plusieurs ressources externes
  • Promouvoir l’activité des équipes
  • Permet des réunions et des interactions en direct comme si vous étiez dans la même pièce
  • Les conversations par Meetup sont rendues faciles grâce à l’alignement de
  • la voix et de la vidéo qui permet d’obtenir des conversations complètement naturelles. Le microphone Meetup est également doté d’un système de suppression du bruit et nivelle les voix hautes et basses pour une réception sonore constante.

Tous ces avantages sont obtenus grâce à la technologie Right Sense. Il s’agit de technologies avancées et d’innovations en matière de conception qui rendent les réunions plus faciles et plus automatisées, de sorte que nous obtenons des conversations plus claires et que tout se passe naturellement sans qu’il soit nécessaire de procéder à un étalonnage ou d’obtenir une assistance.

Quelle chaudière choisir

Chaudière

Chaudières : Types, applications et efficacité
Les ingénieurs doivent comprendre quelle chaudière est appropriée pour l’application, puis savoir comment en optimiser l’utilisation.

Les chaudières sont la base du chauffage et de l’eau chaude sanitaire dans de nombreuses installations commerciales, industrielles, institutionnelles et éducatives. Le terme « chaudière » peut être trompeur car dans de nombreuses applications, la chaudière ne produit pas d’eau à des températures d’ébullition de 212 F ou plus. Cet article commence par une description générale des différents types de chaudières à combustible, puis se concentre sur des types et des applications spécifiques.

Les applications traditionnelles de production d’eau chaude consistent généralement en un système à température d’eau moyenne avec un minimum de deux chaudières conduites en parallèle dans une configuration de boucle d’eau de chauffage primaire. Il existe deux types de rendement pour les chaudières à combustible : le rendement de combustion et le rendement thermique. L’efficacité de la combustion est le pourcentage d’énergie potentielle chimique du combustible qui est converti pendant le processus de combustion pour produire de l’énergie thermique. L’efficacité thermique est simplement exprimée en pourcentage de l’énergie potentielle du combustible qui est convertie en énergie thermique sortant de la chaudière sous forme d’eau ou de vapeur chauffée. C’est l’efficacité thermique qui devrait être la préoccupation principale de l’ingénieur-conseil lors du processus de sélection de l’équipement. Veuillez vous référer à la norme d’essai BTS-2000 de la division pour les chaudières de chauffage pour des informations supplémentaires sur les essais d’efficacité des chaudières, ou au manuel.

Les chaudières, en termes généraux, se divisent en deux catégories principales, chaque catégorie principale ayant plusieurs types en fonction du type et de l’objectif de chaque conception. Les principales catégories sont l’eau chaude et la vapeur.

Contrôle des chaudières et efficacité du système

Afin de maximiser l’efficacité de la chaudière et, en fin de compte, du système de chauffage, la contrôlabilité de la chaudière ou le ratio « turn-down » doit être soigneusement examiné pour la demande de projet individuel. Les systèmes de chaudière doivent être sélectionnés et dimensionnés de manière à permettre une grande fluctuation de la charge de chauffage du bâtiment, ce qui permet au système de correspondre étroitement aux besoins de chauffage du bâtiment à un moment donné.

La formation traditionnelle de nombreux ingénieurs et concepteurs en CVC consiste à fournir deux chaudières dont la taille correspond aux deux tiers de la charge de chauffage totale. Cette méthode tient compte du fait que si le calcul de la charge de chauffage a été effectué correctement, une seule chaudière suffira pendant une journée d’hiver typique. La deuxième chaudière servira effectivement de secours à 100 % lors d’une journée type. Ce type de conception permet également de chauffer correctement le bâtiment pendant les périodes de froid extrême.

Les chaudières à tubes d’eau flexibles se composent généralement d’un réservoir d’eau supérieur et inférieur avec une série de tubes d’acier pliés conçus pour absorber les contraintes de la dilatation thermique. Bien que cette approche soit conservatrice et ait bien servi l’industrie au fil des ans, elle n’est peut-être pas l’application la plus efficace en raison de la contrôlabilité des chaudières sélectionnées. De nombreuses petites chaudières ont un réglage de feu élevé ou bas qui ne permet pas d’adapter la capacité de la chaudière à la charge réelle du bâtiment. Dans de nombreux cas, si la chaudière est dotée de commandes de combustion « modulantes », le taux de réduction n’est pas assez élevé pour répondre aux demandes de chauffage plus faibles du système. À moins que plusieurs chaudières ne soient utilisées pour permettre un contrôle plus petit ou plus strict de la température d’alimentation en eau de chauffage, ce système ne sera pas aussi efficace qu’il pourrait l’être.

Applications de l’eau chaude

Les systèmes traditionnels de tuyauterie primaire des chaudières à eau chaude : Les applications traditionnelles d’eau chaude consistent généralement en un système à température d’eau moyenne (180 à 210 F) avec un minimum de deux chaudières conduites en parallèle dans une configuration de boucle d’eau de chauffage primaire. La température de l’eau de chauffage est réglée en fonction de la température de l’air ambiant extérieur et « réinitialisée » à une certaine température de façon linéaire avec une température minimale de l’eau à une température ambiante extérieure prédéterminée.

Les chaudières en fonte, à tubes d’eau droits et à tubes de fumée nécessitent une attention particulière pour éviter d’endommager la chaudière (communément appelé choc thermique) avec une eau de retour qui est inférieure de plus de 20 F à l’eau sortant de la chaudière. La plage de réajustement de la température de l’eau d’alimentation est de 210 à 160 F. La température de l’eau de retour doit rester à un maximum de 20 F inférieure à la température de l’eau de sortie de la chaudière, et le débit dans la chaudière doit rester dans une plage proche des exigences du fabricant de la chaudière pour garantir que de la vapeur de revaporisation (un cliquetis dans la chaudière indique que la vapeur de revaporisation et le débit d’eau sont faibles) n’est pas produite.

La tuyauterie d’une boucle de chaudière primaire-secondaire de base montre un débit non égal dans deux boucles qui sont reliées par une section commune de tuyauterie « découpleuse » Les chaudières à tubes d’eau flexibles causent beaucoup moins de problèmes de choc thermique que leurs homologues en fonte ou à tubes droits. Les chaudières à tubes d’eau flexibles sont généralement constituées d’un réservoir d’eau supérieur et inférieur avec une série de tubes d’acier courbés conçus pour absorber les contraintes de la dilatation thermique.

Le rendement global de cette application peut être relativement faible par rapport à d’autres types de chaudières et de configurations de tuyauterie. Les inefficacités comprennent le maintien des températures de la chaudière et de la masse d’eau ainsi que le maintien de la température du système de tuyauterie de distribution en fonction de la limitation des chaudières. Les types de chaudières modulaires, qui seront abordés plus loin, réduisent ces pertes globales.

Un autre inconvénient de la tuyauterie traditionnelle de la boucle de chaudière primaire uniquement est le débit constant ou partiellement variable requis dans le système de tuyauterie de la boucle d’alimentation. Les systèmes à débit constant uniquement pour la chaudière primaire ne maintiennent pas le différentiel de température de l’eau (température de l’eau d’alimentation moins celle de l’eau de retour) pendant toute la gamme des conditions de charge. Le maintien du différentiel de température de l’eau de conception, sur toute la gamme des conditions de charge, est un objectif d’efficacité majeur.

Systèmes de tuyauterie de chaudière primaire/secondaire : Le découplage de la boucle d’écoulement de la tuyauterie de la chaudière de la boucle d’écoulement du bâtiment est devenu plus courant ces dernières années. Le concept de pompage primaire/secondaire existe depuis les années 1950. Il a été principalement utilisé dans les systèmes d’eau réfrigérée. Les avantages comprennent la possibilité d’avoir un débit non égal dans deux boucles qui sont reliées par une section commune de tuyauterie « découpleur ». Il s’agit d’un arrangement similaire à un système de tuyauterie d’eau réfrigérée primaire-secondaire. La boucle primaire permet un débit constant à travers la chaudière en fonctionnement tout en permettant à la boucle secondaire du bâtiment d’agir de manière semi-indépendante de la boucle primaire. Cela permet d’éviter de nombreux problèmes de débit avec les systèmes de tuyauteries primaires uniquement (tels qu’un faible débit, de la vapeur de revaporisation dans les tubes et un encrassement accru des tubes en raison de leur faible vitesse).

Bon plombier Paris

Quelques sites de référence : https://www.plombier-paris.fr , https://www.plombier-paris-express.com, https://parisplombier.paris

Problèmes de compteurs d’eau

Problème de compteur d'eau

Les inquiétudes concernant les compteurs d’eau de haute technologie de la ville, qui pourraient mal interpréter l’utilisation des clients, attirent l’attention.

Les dirigeants de la ville discuteront de ces préoccupations avec des représentants de Sensus, l’entreprise canadienne qui a fabriqué et installé les compteurs en 2011, lors d’une réunion spéciale lundi.

L’embauche éventuelle d’un assistant pour l’administrateur municipal Randy Jones et l’étude d’un nouveau caissier au service des eaux et de l’éclairage sont également à l’ordre du jour de la réunion de lundi. Les tarifs des services publics sont un ballon politique depuis plus d’un an et ont été l’un des principaux sujets de campagne lors des élections municipales de l’été dernier. Les élus ont promis de s’occuper des tarifs de l’eau et des égouts et d’essayer de gérer les tarifs de l’électricité.

Le fait que certains des compteurs Sensus fabriqués avant 2012 présentaient des défauts, notamment un joint défectueux qui a permis à l’eau de s’infiltrer et a entraîné un dysfonctionnement du système informatique du compteur, n’aide pas.

Cela a conduit à un petit nombre de relevés défectueux, y compris certains où le compteur fonctionnait en fait à l’envers.

Mais ces compteurs ont été remplacés et les tests ultérieurs n’ont pas révélé de problèmes.

La ville a dépensé plus de 5 millions de dollars pour acheter et faire installer ces compteurs afin de maîtriser les pertes d’eau à long terme, de remplacer les compteurs obsolètes qui ne relevaient pas correctement la consommation réelle et d’améliorer l’efficacité.

Mais avec une plus grande efficacité et des relevés plus précis, les factures ont parfois augmenté. Ajoutez à cela les compteurs défectueux et les problèmes rencontrés, et certains habitants se retrouvent avec un mauvais goût dans la bouche.

Et ces dépenses n’étaient qu’une partie du tableau. Les mandats de l’État ont obligé la ville à moderniser considérablement ses systèmes de traitement des eaux et des égouts pour répondre aux nouvelles normes. Cela est venu s’ajouter aux obligations émises il y a des années pour accroître la capacité de traitement des industries qui ne sont plus en activité.

La ville a obtenu un ancien système de traitement, mais il a fallu 5 millions d’euro pour le moderniser. C’était encore bien moins cher que de construire une nouvelle usine à partir de zéro pour un coût de 30 millions d’euro ou plus.

Quand on additionne tous ces éléments, la ville est plutôt bien touchée. Mais cela aurait pu être bien pire. Et à long terme, ce sont des investissements, mais c’est difficile à réaliser pour l’instant.

Ce sont ces questions, et bien d’autres, que les élus veulent poser aux représentants du recensement.

Les dirigeants municipaux ont également remis en question les tarifs élevés de l’électricité, mais la ville n’a pratiquement aucun contrôle sur ces questions car, pour la plupart, les tarifs sont basés sur ce que la Tennessee facture à la ville pour l’électricité. Le géant des services publics exige également de ses partenaires qu’ils constituent des réserves financières, ce qui rend la tâche difficile aux consommateurs à cette époque de l’année où le froid entraîne des factures d’électricité élevées.

Entre-temps, l’embauche d’un assistant pour Jones est une idée soulevée. S’ils décident de poursuivre dans cette voie, ils devront trouver de l’argent pour un salaire et des avantages sociaux car le poste n’est pas inclus dans le budget de la ville.

Nous comprenons que l’installation de compteurs d’eau pour les systèmes de sous-comptage est une décision importante pour la plupart des propriétaires et des propriétaires de biens commerciaux. Cependant, il s’agit d’un investissement à long terme dans votre propriété, les locataires recherchant souvent des immeubles d’habitation, des condos et même des commerces de détail, des unités commerciales et industrielles qui offrent une facturation individuelle de l’eau, par opposition à des factures d’eau partagées basées sur des formules complexes.

Notre différence

Contrairement à certaines autres entreprises qui fournissent des services de comptage de l’eau, nous utilisons nos propres équipes internes. Nous ne sous-traitons ni n’engageons de personnel sur la base de projets, ce qui signifie que tous nos installateurs sont formés et expérimentés dans les processus d’installation à qualité contrôlée que nous utilisons.

Cela permet d’éviter les problèmes de raccordement des compteurs d’eau à court et à long terme. Il n’est pas du tout rare de rencontrer des fuites et des problèmes de performance et de transmission des compteurs dans certaines entreprises de comptage, mais avec nos installateurs expérimentés, nous n’avons tout simplement pas ces problèmes.

Détection précoce des problèmes

Il y a bien sûr des questions qui peuvent causer un problème de raccordement d’un compteur d’eau après l’installation qui n’est pas lié au processus. Le compteur d’eau peut être endommagé accidentellement, ou un tuyau peut être cassé ou percé lors d’un aménagement paysager ou de la rénovation d’une maison.

Grâce à notre service de lecture quotidienne et à la possibilité de signaler les comptes dont les relevés sont atypiques, les gestionnaires immobiliers peuvent rapidement identifier si le raccordement du compteur d’eau pose un problème à un moment donné. La détection précoce de ces types de fuites de part et d’autre du compteur permettra de détecter, de localiser et de régler rapidement le problème avant qu’il n’y ait une augmentation significative de la facture.

Dans certains cas, si le type de raccord utilisé entre le tuyau et le compteur d’eau est incorrect, il peut y avoir des fuites qui commencent presque immédiatement après l’installation, en particulier avec les changements de température ambiante. Si vous avez des problèmes de fuites et de raccordements, notre équipe peut vous aider.

Meilleur chauffagiste Paris

 

Pour des questions, veillez consulter se blog : https://www.forumconstruire.com/construire/topic-334350-retour-experience-reconversion.php

Tout ce que vous devez savoir sur les conduites de gaz

Conduite de gaz

De nombreux propriétaires vivant dans la partie nord du pays devront mettre en route leur système de chauffage. Le gaz naturel est l’un des moyens les moins chers et les plus efficaces d’alimenter un four ou une chaudière. Ses avantages s’accompagnent de préoccupations en matière de sécurité et de responsabilités pour les propriétaires. En tant qu’inspecteur en bâtiment, il vous appartient de contribuer à identifier les lacunes qui peuvent compromettre la sécurité des occupants des maisons utilisant le gaz naturel. Nous aborderons certaines des bases de l’inspection des canalisations de gaz.

Conduites d’alimentation, de dérivation et de descente ou colonnes montantes

La tuyauterie à l’intérieur de la maison s’appelle la conduite d’alimentation en gaz ou la conduite du bâtiment. Les canalisations de dérivation mènent aux appareils individuels. La ligne de dérivation se termine par une ligne de descente, qui est un tuyau vertical descendant vers l’appareil à partir d’une ligne de dérivation aérienne. Cette conduite descendante est appelée colonne montante si elle transporte le gaz jusqu’à un appareil à partir d’une ligne secondaire située sous l’appareil.

Piège à sédiments, poche de terre ou rampe d’accès

Au point de raccordement de l’appareil, il y a généralement un piège à sédiments ou une poche à saletés, parfois appelée « goutte-à-goutte », qui comprend un mamelon et un capuchon. Cette rallonge de tuyau est généralement d’une longueur d’au moins 3 pouces et est destinée à capter l’eau ou les matières étrangères qui peuvent se trouver dans le gaz avant que ces dernières ne pénètrent dans l’appareil lui-même. Il s’agit simplement d’un système par gravité, les solides et les liquides tombant dans la poche.

Le tuyau en aval du compteur est celui du propriétaire

La tuyauterie en aval du compteur de gaz est généralement à la charge du propriétaire. La tuyauterie en amont du compteur de gaz et le compteur lui-même sont généralement sous la responsabilité de la compagnie de gaz.

Matériaux de tuyauterie

Acier, cuivre, laiton : La tuyauterie de gaz la plus courante est l’acier noir. L’acier galvanisé, le cuivre, le laiton ou le CSST (Corrugated Stainless Steel Tubing) peuvent également être utilisés dans certaines régions, mais certains services publics interdisent spécifiquement l’utilisation du cuivre. Dans d’autres régions, l’utilisation du cuivre est très répandue. Vous devez savoir ce qui est acceptable dans votre région. La tuyauterie en acier est généralement noire avec des raccords en fonte malléable ou en acier. L’acier galvanisé est également utilisé dans certaines régions.

Connecteurs

Connecteurs flexibles : Les connecteurs flexibles sont autorisés pour raccorder les appareils à la tuyauterie de gaz. Une vanne d’arrêt doit être installée au niveau du raccordement à la tuyauterie rigide. Cette vanne doit se trouver dans la même pièce que l’appareil.

Elle doit être longue de trois ou six pieds et accessible : Les raccords flexibles ne peuvent pas traverser les murs, les sols ou les plafonds, ni être dissimulés. La longueur des connecteurs flexibles est généralement limitée à 3 pieds, sauf pour les cuisinières à gaz et les séchoirs à linge. Pour ces appareils, 6 pieds sont généralement autorisés. Il est souvent interdit de raccorder ou d’assembler les connecteurs avec des mamelons. Dans certaines juridictions, les connecteurs flexibles ne sont autorisés que pour les cuisinières à gaz, les sécheuses, les barbecues extérieurs et autres appareils semi-portatifs. Les connecteurs flexibles ne sont pas autorisés pour les fourneaux à gaz, les chauffe-eau, les chauffages d’appoint, etc. Dans les régions sujettes aux tremblements de terre, les connecteurs flexibles sont plus susceptibles d’être utilisés sur tous les appareils, car ils offrent une certaine protection contre les fuites ou les ruptures de la tuyauterie de gaz lors d’un tremblement de terre. Vérifiez votre code local du gaz pour déterminer ce qui est ou n’est pas autorisé dans votre région.

Ruban d’étanchéité pour filetage

Le ruban d’étanchéité (souvent appelé à tort ruban Teflon®) de couleur blanche n’est pas recommandé comme composé de jonction pour les conduites de gaz en acier. Les huiles de coupe qui restent sur les filets des tuyaux lors de la fabrication peuvent empêcher le ruban d’étanchéité. Dans certaines régions, le ruban d’étanchéité jaune pour filetage est autorisé. Le mastic pour tuyaux est préférable et peut être la seule solution autorisée. Vous pouvez vérifier auprès de la compagnie de gaz. Demandez-lui si vous devez signaler comme défaut toute installation de tuyauterie munie d’un ruban d’étanchéité pour filetage de quelque couleur que ce soit.

Pas dans les conduits

Les conduites de gaz ne peuvent pas passer par des cheminées ou des systèmes de conduits.

Vanne d’arrêt

Bien qu’il y ait quelques exceptions, la plupart des appareils doivent être équipés d’une vanne d’arrêt à proximité.

Collage des conduites de gaz

La plupart des autorités n’autorisent pas l’utilisation de conduites de gaz comme moyen de mise à la terre pour le service électrique. Cependant, dans de nombreuses juridictions, il est obligatoire de relier les conduites de gaz au système de mise à la terre. Souvent, cela se fait en fixant la tuyauterie de gaz à la tuyauterie d’alimentation en eau (en supposant qu’elle soit mise à la terre) fréquemment près du chauffe-eau. Pour éviter une accumulation de potentiel électrique dans la tuyauterie de gaz qui pourrait conduire à un arc électrique, ce qui pourrait enflammer le gaz, nous voulons maintenir la tuyauterie de gaz à un potentiel électrique nul en la reliant au système de mise à la terre.

Les problèmes suivants sont typiques de la tuyauterie de gaz :

Fuites
Matériaux inappropriés
Un soutien insuffisant
Rouille
Pas de goutte-à-goutte
Vanne d’arrêt manquante
Connexions incorrectes
Tuyau en plastique exposé au-dessus du niveau du sol
Tuyauterie dans les cheminées ou les systèmes de conduits
Tubes en cuivre mal étiquetés

Les implications de tous ces problèmes sont les fuites et les explosions de gaz possibles.

Nous avons discuté de certaines des bases de la tuyauterie de gaz que les inspecteurs de l’habitat devraient bien comprendre afin d’identifier les situations potentiellement dangereuses. Nous avons également énuméré dix conditions qui sont typiques lorsqu’il y a des problèmes avec les canalisations de gaz. Vous trouverez une explication détaillée des causes, des stratégies d’inspection et des implications dans le programme de formation.

 

Bon plombier Paris

 

Conseils pour améliorer l’éclairage de votre garage

éclairage du garage

Le garage est un espace multifonctionnel qui nécessite différents types d’éclairage pour que vous puissiez accomplir toutes les tâches, des travaux de détail à votre établi jusqu’à l’accès à votre voiture la nuit sans trébucher sur les marches.

Cela signifie probablement que vos ampoules à incandescence standard doivent être remplacées.

Comment obtenir l’éclairage le plus fonctionnel possible dans votre garage ? Lisez ce guide rapide qui contient de nombreux conseils sur l’éclairage ambiant et l’éclairage de travail dans un garage à usage multiple.

Voici les conseils pour améliorer l’éclairage de votre garage.

Passez aux ampoules LED

La technologie LED réduit vos coûts d’électricité car elle est plus efficace et a une très longue durée de vie. Pour économiser encore plus, vous pouvez chercher des méthodes alternatives.

La durée de vie moyenne des LED varie entre 30 000 et 50 000 heures, ce qui signifie que vous n’aurez pas à les remplacer avant des décennies.

Comparez cette durée de vie à la moyenne de 1 000 heures pour l’éclairage à incandescence et de 10 000 heures pour l’éclairage fluorescent et vous comprendrez pourquoi le prix plus élevé d’une LED s’avère en fait moins cher sur sa durée de vie.

Une autre raison de changer de lampe est la luminosité, malgré une consommation d’énergie plus faible. Les LED peuvent fournir la même luminosité à une puissance beaucoup plus faible, souvent juste un quart ou un dixième de ce qu’exigerait une lumière incandescente.

2. Installer des lampes à tube

Les tubes lumineux sont parfaits pour éclairer de grands espaces. En remplaçant les ampoules normales ou les lampes rondes par des lampes à suspension, vous pouvez couvrir une plus grande surface avec une luminosité plus élevée tout en utilisant moins de luminaires.

Selon la taille de votre garage, vous pouvez choisir entre un tube de 4 pieds (pour les petits espaces) ou un tube de 8 pieds (pour les grands espaces).

Si vous avez déjà des luminaires fluorescents dans votre garage, vérifiez leur longueur et utilisez la même longueur pour un remplacement plus rapide.

Vérifiez également la taille de l’appareil, c’est-à-dire s’il s’agit d’un T5, d’un T8, etc. Là encore, respectez la même taille pour le remplacement, sinon vous devrez faire un travail supplémentaire.

D’autre part, si vous êtes capable d’effectuer ces tâches, calculez la quantité de lumens nécessaire pour avoir un éclairage adéquat dans le garage et ajustez l’éclairage au plafond pour répondre à cette norme. La norme industrielle est de 300 lumens par pied carré pour l’éclairage des tâches et de 50 lumens par pied carré pour l’éclairage ambiant.

3. Éclairage de travail pour les ateliers

Souvent, le stationnement d’une voiture n’est pas la seule utilisation du garage. De nombreuses personnes utilisent également cet espace comme atelier ou y ont un établi.

Lorsque vous travaillez de manière plus détaillée, il est important d’avoir un éclairage de travail qui, dans ce cas, serait un plafonnier brillant avec des lampes flexibles supplémentaires afin que vous puissiez mieux contrôler l’angle d’éclairage.

Pour un établi, nous recommandons un panneau lumineux rectangulaire, également appelé luminaire rectangulaire pour grande hauteur. Cette conception vous offre la meilleure couverture, surtout si vous choisissez une version qui a une hauteur et un gradateur réglables.

En outre, vous devriez également rechercher une lampe plus petite avec un col flexible pour un travail encore plus précis. Envisagez d’en choisir une qui possède une pince pour pouvoir la déplacer plus facilement autour de la table.

Si vous allez travailler sur une voiture ou une moto, procurez-vous une lampe de travail sur pied que vous pourrez déplacer pour l’utiliser comme projecteur réglable. Ensuite, utilisez une petite lampe à piles que vous pouvez tenir dans vos mains pour vérifier les petites fissures.

4. Utilisez des capteurs de mouvement

Les capteurs de mouvement sont utiles pour plusieurs raisons. La première raison est qu’ils empêchent de laisser les lumières allumées inutilement lorsqu’il n’y a personne dans le garage, mais ils peuvent aussi être fabriqués intentionnellement pour des raisons de sécurité.

La deuxième raison est qu’ils peuvent réduire les coûts si vous choisissez le type le plus sensible qui n’allume que les lumières à proximité directe. Si vous avez un garage plus grand, le fait de n’utiliser que l’éclairage du côté où vous vous trouvez peut réduire considérablement vos factures mensuelles.

La beauté des détecteurs de mouvement est qu’ils sont déclenchés par vos mouvements, vous n’avez donc pas à penser à les allumer et à les éteindre. Ainsi, vous n’êtes jamais laissé dans le noir dans votre garage.

Vous pouvez installer nos détecteurs de mouvement pour n’importe quel type de luminaire, mais assurez-vous que le modèle est compatible avant de le commander.

5. N’oubliez pas les angles faibles

Comme dans la chambre à coucher, une lumière intense peut être trop forte à certains moments de la nuit. Si vous recherchez un éclairage plus doux, par exemple lorsque vous rentrez chez vous après une longue nuit ou lorsque vous allez dans le garage pour prendre quelque chose dans le garde-manger, une lampe placée près du sol peut suffire.

Ce n’est pas forcément une grosse tâche, de simples bandes lumineuses à LED ou même un éclairage sous l’armoire peuvent fonctionner parfaitement. Installez-les le long de votre plinthe ou ailleurs, en bas du mur, pour un éclairage doux.

6. Éclairage d’accentuation pour la mise en valeur

Enfin, n’oubliez pas de placer l’éclairage d’accentuation de façon stratégique. Pensez à un éclairage en bandes pour les marches et les armoires ou même pour délimiter la place de parking.

Vous pouvez également utiliser un éclairage d’accentuation si vous exposez des souvenirs dans votre garage. Dans ce cas, pensez à l’angle de la source de lumière et éventuellement à un niveau de luminosité plus faible pour une lueur plus intéressante.

Grâce à ces 6 conseils d’éclairage, vous augmenterez l’éclairage de votre garage. N’oubliez pas qu’une combinaison de différents types d’éclairage fonctionne mieux, alors réfléchissez aux différentes utilisations et trouvez le bon éclairage pour chaque tâche.

Meilleur éclairage de garage : Illuminez votre espace de travail !

Le manque d’éclairage adéquat dans votre garage peut rendre le travail problématique, de jour comme de nuit. Qu’il s’agisse de l’entretien de votre véhicule, de la révision d’un moteur ou d’autres tâches dignes d’un garage, vous voulez pouvoir voir ce que vous faites.

Il existe une myriade d’options d’éclairage de garage parmi lesquelles vous pouvez choisir, et vous devez tenir compte de plusieurs facteurs avant d’effectuer un achat. Tout d’abord, qu’est-ce qu’un lumen et de combien avez-vous besoin ? Plus important encore, quelle est l’importance de la température de couleur de la lumière ?

Vous devez également prendre en considération le type d’options de montage dont vous disposez. Vous ne devez pas non plus négliger la capacité d’économie d’énergie et les coûts initiaux.

Meilleur électricien Paris

Quelques sites de référence :

https://www.electricien-paris.fr, https://www.electricien-paris-express.com , https://www.belmard-batiment.fr, https://www.pagesjaunes.fr , https://tordjmanelectricite.fr , https://electricien-depannage-service.com

gérer l’utilisation de l’eau à la maison

Réduire la consommation d'eau

19 conseils pour gérer l’utilisation de l’eau à la maison

Vous voulez réduire votre impact sur l’eau dans le monde ? Voici 19 de nos meilleurs conseils pour réduire votre consommation d’eau à la maison.

Le 22 mars, à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau, les gens du monde entier réfléchiront à la façon dont nous utilisons l’eau. La campagne, organisée par les Nations unies, s’attaquera aux raisons pour lesquelles tant de personnes sont privées d’eau dans le monde moderne.

Le message est clair : d’ici 2030, l’objectif stipule que chacun devrait avoir accès à de l’eau propre et à des installations sanitaires.

Et si cela implique d’énormes changements structurels, le moment est venu de réfléchir à nos propres relations avec l’eau.

Il est essentiel pour tout écologiste d’être conscient de notre consommation, qu’il s’agisse de nourriture, d’eau ou de combustibles fossiles. Aujourd’hui, nous allons examiner comment nous pouvons réduire notre consommation d’eau à la maison.

Réduire sa consommation d’eau à la maison et dans le jardin

1. Installez un réservoir d’eau – Captez les précipitations pour les utiliser plus tard dans le jardin et à la maison. Les tuyaux d’arrosage sont un énorme drain pour l’eau.

2. Remplissez votre évier – Lorsque vous faites la vaisselle, ne laissez pas le robinet ouvert. Pour réduire encore plus votre consommation d’eau, procurez-vous une cuvette en plastique pour la vaisselle.

3. Suivez votre consommation d’eau – Avec un compteur intelligent, vous pouvez voir la quantité d’eau que vous consommez tout au long de la journée. Le suivi de votre consommation est un excellent moyen de trouver les points à améliorer.

4. Améliorez vos robinets – Les vieux robinets sont souvent moins efficaces que les robinets modernes. Investissez dans des robinets aérés ou à faible débit pour économiser l’eau.

5. Procurez-vous une pomme de douche efficace – Là encore, si vous pouvez vous le permettre, la modernisation de votre pomme de douche pourrait réduire votre facture d’eau à long terme.

6. Arrosez les plantes le matin – Sortez dans le jardin avant que la température ne soit trop élevée. Vous perdrez moins d’eau par évaporation avant que les plantes ne puissent l’absorber.

7. Dites non au tuyau d’arrosage – Un tuyau d’arrosage consomme plusieurs litres d’eau par minute. Faites le même travail avec beaucoup moins d’eau en utilisant un arrosoir.

8. Perdez votre pelouse – Pendant que nous sommes dans le jardin, pensez à vous débarrasser de la pelouse qui nécessite beaucoup d’entretien. L’herbe a soif mais ne fait pas grand-chose pour aider la faune locale. Envisagez de planter des fleurs sauvages et de créer des zones moins raffinées pour encourager les insectes, les grenouilles et les petits mammifères.

9. Nouvelles toilettes – Les anciennes toilettes peuvent être notoirement inefficaces. Une mise à niveau moderne pourrait réduire votre consommation d’eau.

10. Lavez-vous les mains avec sagesse – Il est tentant de laisser le robinet ouvert pendant que nous nous appliquons du savon sur les mains, mais c’est aussi très gaspilleur.

11. Choisissez la douche plutôt que le bain – C’est un conseil très souvent répété, mais vous pourriez économiser au moins 10 litres d’eau en choisissant la douche plutôt que le bain. Évitez les douches à haute pression !

12. Une astuce pour les toilettes – Si vos toilettes utilisent trop d’eau pour la chasse d’eau, mettez une bouteille d’eau remplie dans le réservoir. Vous l’inciterez ainsi à utiliser moins d’eau.

13. Fermez le robinet – On nous l’a dit un million de fois, mais il est vraiment utile de fermer le robinet quand on se brosse les dents. Un rinçage rapide de la brosse à dents avant et après le brossage suffit.

14. Réutiliser l’eau de cuisson – Vous avez fait bouillir une casserole de pâtes ? Videz-la dans une autre casserole et utilisez l’eau autour de la maison et du jardin. Une fois refroidie, l’eau de cuisson des pâtes est parfaite pour vos plantes.

15. Placez une cruche d’eau dans le réfrigérateur – Au lieu d’attendre que le robinet de la cuisine se refroidisse, gardez une cruche remplie dans le réfrigérateur pour avoir de l’eau fraîche à la demande.

16. Remplissez votre lave-vaisselle et votre machine à laver – Résistez à l’envie de laver une demi-charge !

17. Plantez des espèces indigènes dans votre jardin – En choisissant des plantes indigènes dans votre région, vous aurez moins besoin d’entretien que les espèces exotiques.

18. Réutilisez vos serviettes – C’est un conseil qui fonctionne dans les hôtels et à la maison. Une serviette correctement séchée peut être réutilisée plusieurs fois avant d’être lavée.

19. Raccourcissez vos douches – Placez une minuterie de cuisine dans votre douche et regardez votre consommation d’eau diminuer. Réduisez vos douches à 5 minutes et vous serez étonné de voir combien vous économiserez.

Pour beaucoup d’entre nous, l’eau est une chose que nous considérons comme acquise. Avec la Journée mondiale de l’eau qui se profile à l’horizon, c’est le moment idéal pour faire le point et apprécier les ressources que nous utilisons tous les jours.

Conseils pour gérer votre consommation d’eau

Gérer votre consommation d’eau

Des compteurs d’eau hebdomadaires ou journaliers sont indispensables pour vérifier la consommation d’eau. Il est dans l’intérêt du consommateur de gérer la consommation d’eau, de se situer dans des paramètres de consommation d’eau acceptables.

Pour être un citoyen attentif de Windhoek, nous devons gérer la consommation d’eau en

Connaître sa consommation normale.
Voir comment les efforts d’économie d’eau réduisent la consommation.
Évaluer les avantages des équipements économes en eau.
Identifier les fuites à temps et éviter les comptes surprises.

Une fuite d’eau non gérée consomme plus d’eau que vous ne pouvez en économiser tout au long de l’année. Soyez un citoyen attentif et gérez l’eau, cela peut éviter à Windhoek de connaître une grave pénurie d’eau.

Vérifiez une fuite en surveillant le compteur d’eau pendant une période où aucune eau n’est consommée, sur une période d’au moins 5 à 10 minutes. Si le compteur d’eau continue de fonctionner, vous risquez d’avoir une grave fuite d’eau. Les petites fuites peuvent être détectées sur une période d’une à six heures.

Pour localiser une consommation élevée en cas d’absence de fuite : Effectuez trois ou quatre relevés dans la journée et notez toutes les activités de consommation d’eau pendant la période appropriée. Poursuivez le processus tout au long de la semaine de 7 jours. Cela permettra d’identifier l’activité à forte consommation. Mettre en œuvre des actions pour réduire la consommation ou envisager d’investir dans des équipements économes en eau.

 

Plombier Paris

Quelques  sites de référence :

https://www.plombier-paris.fr, https://www.plombier-paris-express.com, https://parisplombier.paris, http://plombier.tarif.pro, https://plombier360.fr, https://www.pagesjaunes.fr, https://www.belmard-batiment.fr