A combien est payé un plombier ?

Plombier salaire

Comment devenir plombier

La formation pour devenir plombier dure environ 4 ans. Pour devenir plombier qualifié, vous devez avoir :

un diplôme NVQ (niveaux 2 et 3) en plomberie et chauffage domestique
Vous aurez besoin d’un stage pour acquérir l’expérience professionnelle nécessaire à l’obtention du diplôme.

Les plombiers n’ont pas besoin de qualifications formelles pour commencer leur travail de plombier. Toutefois, une aptitude pour les mathématiques, les sciences et la technologie est essentielle. Certains débutants dans la profession commencent par suivre un cours de plomberie dans leur école technique locale. D’autres commenceront par faire un apprentissage. Les apprentissages pour les plombiers sont généralement beaucoup plus difficiles à trouver, car de nombreuses entreprises de plomberie sont des « groupes d’un seul homme ». Elles n’ont pas les moyens d’embaucher et de payer un apprenti, même si la rémunération des moins de 18 ans ou de la première année n’est que de 9,30 euros (taux horaire).

Ceux qui ont la chance de trouver un apprenti travaillent généralement au moins 30 heures par semaine sous la supervision d’un plombier expérimenté. Un jour par semaine, ils fréquentent un collège local pour consolider cet apprentissage pratique par de la théorie. Leur formation dure 2 ou 3 ans. Pendant cette période de « libération », ils doivent suivre des cours de qualification professionnelle.

Quelles sont les qualifications requises pour les plombiers ?

Parmi les qualifications professionnelles proposées, on trouve celles de CVST Bien qu’on accepte une qualification de niveau 2, il est recommandé qu’un plombier stagiaire passe le niveau 3 pour être pleinement compétent. Les plombiers doivent également avoir une bonne connaissance des réglementations relatives à l’eau et à la construction. En effet, ils peuvent être amenés à installer de la plomberie dans de nouvelles propriétés et entrent donc dans la catégorie.

Quelles sont les heures de travail d’un plombier ?

On estime qu’un plombier travaille généralement de 37 à 40 heures par semaine. Cependant, les indépendants trouvent souvent que leurs heures de travail sont beaucoup plus longues. Même si les installations et les réparations peuvent être effectuées dans le cadre d’une semaine de travail traditionnelle, les plombiers sont parfois « de garde » pour les urgences, de sorte qu’ils peuvent être appelés la nuit ou pendant le week-end. Ces travaux sont facturés à l’heure et les prix commencent à un taux horaire de plombier de 40 Euros.

Qu’est-ce que le régime des personnes compétentes en matière de plomberie ?

L’OP est une association professionnelle qui représente 1 500 entreprises. Elle emploie 60 000 ingénieurs spécialisés, des grandes entreprises aux artisans. Si les plombiers remplissent les conditions d’agrément, ils peuvent être ajoutés à un régime de personnes compétentes. Elle propose l’enregistrement standard ainsi qu’un registre séparé pour les « Green Deals » et la certification de la microgénération.
Il offre aux plombiers une reconnaissance de leur statut professionnel ainsi qu’un outil de recherche en ligne pour leur permettre d’atteindre un plus grand nombre de clients. Les clients eux-mêmes bénéficient d’un système de garantie et d’une procédure de plainte contre les plombiers agréés par OP.

Travail indépendant pour les plombiers

On estime à 120 000 le nombre d’ingénieurs en plomberie et en chauffage enregistrés. Une partie d’entre eux sont des travailleurs indépendants. La plomberie est considérée comme une profession relativement peu compliquée pour les indépendants ; il n’est pas nécessaire de louer un bien immobilier puisque les travaux sont effectués sur place dans des propriétés domestiques ou commerciales. Malgré cette perception, les organisations professionnelles invitent à la prudence et affirment que les plombiers doivent avoir une qualification de niveau 3 et au moins 3 à 5 ans d’expérience avant de tenter de faire cavalier seul.

Comme tout autre propriétaire de petite entreprise, les plombiers doivent s’inscrire auprès de l’OP, payer le NI et s’assurer qu’ils ont une assurance responsabilité (pour les éventuelles réclamations des clients). Ils doivent également s’inscrire auprès de l’Organisation des Plombiers, s’ils prévoient de recevoir des paiements du secteur de la construction. Étant donné qu’ils auront acheté les outils de plomberie nécessaires au cours de leurs années de travail, leur plus grosse dépense avant de démarrer est l’achat d’une camionnette.

Les plombiers indépendants doivent faire attention à la façon dont ils établissent leur budget, car un problème de trésorerie peut rendre difficile la poursuite de leur activité. Le salaire d’un plombier indépendant n’est évidemment que ce que vous faites, vous serez payé. Au départ, ils devront peut-être se fier aux recommandations du bouche-à-oreille avant de se constituer une clientèle, bien que leur inscription auprès d’un organisme, puisse constituer une sorte de publicité gratuite.

De nombreuses petites entreprises font faillite au cours de leur première année d’activité. Les plombiers doivent donc s’assurer qu’il existe un marché pour leurs compétences. Les récompenses financières peuvent être plus élevées, mais il y a toujours l’insécurité de ne pas savoir combien ils gagneront par mois. Ils doivent aussi s’attendre à des heures de travail beaucoup plus longues, car en plus des travaux de plomberie, ils devront faire des devis et remplir tous les papiers.

Le salaire de plombier est-il suffisant ?

Il y a suffisamment d’activités pour que les plombiers puissent gagner un salaire décent, mais l’un des groupes les plus susceptibles d’avoir besoin d’un prêt sur salaire sont les apprentis et ceux qui viennent d’apprendre leur métier. Toutefois, une fois qu’ils ont acquis de l’expérience et s’ils sont également capables de faire des heures supplémentaires, leur salaire devrait suffire à couvrir leurs dépenses quotidiennes.

L’autre groupe qui est moins précaire financièrement est celui des plombiers indépendants, surtout au cours de leur première année d’activité avant de pouvoir compter sur des références pour accroître la clientèle. Contrairement à d’autres travailleurs qualifiés comme les mécaniciens automobiles, ils ont la chance que leur métier ne les oblige pas à louer des locaux et à payer des machines coûteuses ; leur achat le plus coûteux serait une camionnette. Toute entreprise est vulnérable au cours de sa première année, et c’est à ce moment qu’elles sont plus susceptibles de demander de l’aide aux prêteurs qui accordent des prêts sur salaire aux plombiers. Toutefois, une fois qu’elles ont surmonté cette période, la pratique croissante de la coutume leur assurera un revenu régulier et sera plus que suffisante pour payer leurs dépenses. On est heureux de fournir des prêts sur salaire pour les plombiers qui ont besoin de surmonter un problème d’argent à court terme.

 

Meilleur plombier Paris

Veuillez consulter aussi ces sites pour en savoir plus : https://www.plombier-paris.fr, https://parisplombier.paris, https://www.plombier-paris-express.com, https://plombier360.fr, https://www.pagesjaunes.fr